Urbanisme

Illégalité d’un certificat d’urbanisme

Par • Club : Club Techni.Cités

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le certificat d’urbanisme délivré sur le fondement de l’article L. 410-1 du code de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

1  |  réagir

05/06/2014 10h29 - PETIOT Rémy

Il parait quand-même un peu cavalier vis-à-vis d’un acquéreur d’utiliser le SAS, quand bien même cet acquéreur pourra engager une procédure sur la base de l’illégalité du CU qui a permis la transaction. En effet, ce sera un parcours long et onéreux pour le requérant alors que la faute de l’administration n’empêche pas celle-ci d’opposer un SAS sans doute dans un but tout-à-fait louable. Par ailleurs, l’acquéreur devra-t-il engager son action à l’encontre de l’administration ou à l’encontre du vendeur (et du notaire ou de l’agence)? Dans les deux cas, le parcours sera difficile!!

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP