logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/234722/traite-des-etres-humains-les-collectivites-mises-a-contribution/

AIDE AUX VICTIMES
Traite des êtres humains : les collectivités mises à contribution
Sophie Le Gall | Actu experts prévention sécurité | Publié le 19/05/2014

Médiation culturelle, accueil sécurisant, aide aux victimes, les mesures du plan interministériel d'action nationale de lutte contre la traite des êtres humains (2014-2016) ont pour ambition de faire de ce combat « une politique publique à part entière. » Pour y parvenir, les collectivités locales seront mises à contribution.

L’enlèvement, au Nigeria, de quelque 200 lycéennes par la secte islamiste Boko Haram, qui déclare vouloir les vendre comme esclaves sexuelles, démontre que la traite des êtres humains est toujours un sujet d’actualité. Dans le monde, près de 22 millions de personnes, parmi lesquelles 5,5 millions d’enfants, en sont victimes, selon l’Organisation internationale du travail.
Dans ce trafic international, au fonctionnement complexe, la France est un pays de destination des victimes ainsi qu’une zone de transit, du fait de sa situation géographique.

« Priorité » de l’Etat – En présentant le premier plan interministériel d’action nationale le 14 mai dernier, la ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem, a déclaré ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN