Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Santé publique

Protection sociale : « Un risque de précarité important pour les territoriaux»

Publié le 16/05/2014 • Par Claire Chevrier • dans : Actu Emploi, Actu expert santé social, Dossiers Emploi, France, Toute l'actu RH

Alors que la MNT (Mutuelle Nationale Territoriale) fête ses 50 ans en 2014, son président, Alain Gianazza met en avant, dans une interview à la Gazette, les priorités de la mutuelle : l’accès du plus grand nombre à la santé et à la prévoyance et la généralisation de la couverture maintien de salaire des territoriaux. Il alerte également sur les déséquilibres économiques qui menacent les instruments de solidarité.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pourquoi estimez-vous que les territoriaux sont exposés à un risque de précarité important?

Sur le plan de la protection sociale, les fonctionnaires ne sont vraiment pas bien protégés. Les collectivités n’ont pas l’obligation de participer à la souscription de contrats de prévoyance et de complémentaire santé, alors qu’au 1er janvier 2016, le secteur privé, lui, devra proposer à tous ses salariés un contrat collectif aidé.

L’an passé, un agent sur trois a renoncé à des soins, notamment à cause d’une couverture sociale insuffisante. De plus, la moitié des agents ne sont pas couverts par une garantie prévoyance. Ils sont donc en situation de risque, puisque, après trois mois d’arrêt de travail cumulés sur les douze derniers mois, ils tombent en ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Cet article fait partie du Dossier

La complémentaire santé et prévoyance des agents territoriaux

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Déserts médicaux, comment s'en sortir ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Protection sociale : « Un risque de précarité important pour les territoriaux»

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement