Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

  • Accueil
  • Actualité
  • A la une
  • Crèches : la nouvelle circulaire PSU doit inciter les gestionnaires à rendre un meilleur service aux parents

Petite enfance

Crèches : la nouvelle circulaire PSU doit inciter les gestionnaires à rendre un meilleur service aux parents

Publié le 07/05/2014 • Par Michèle Foin • dans : A la une, Actu expert santé social, France

Crèche
Phovoir
La circulaire du 26 mars 2014 relative à la prestation de service unique (PSU) vient d’être publiée sur le site www.caf.fr. Elle remplace la lettre circulaire du 29 juin 2011, dite « couches et repas », qui avait provoqué l’ire des maires car elle conditionnait le versement de la PSU à la fourniture des couches, des repas, ainsi qu’à la facturation à l’heure et doit apporter une solution de transition aux Eaje qui avaient besoin de temps pour s’adapter, estime Daniel Lenoir, directeur général de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) dans une interview accordée à la Gazette.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En quoi cette nouvelle circulaire répond-elle aux inquiétudes des gestionnaires d’établissements d’accueil du jeune enfant (Eaje) ?

La lettre circulaire de 2011 a posé des problèmes à un certain nombre d’Eaje qui n’étaient pas en mesure de l’appliquer immédiatement. Cette nouvelle circulaire apporte davantage de souplesse car elle distingue plusieurs niveaux de prix plafond PSU en fonction du service rendu aux parents. Elle apporte une solution de transition aux Eaje qui avaient besoin de temps pour s’adapter. Le niveau le plus élevé, soit une revalorisation de 5% par an jusqu’en 2017, est accordé si l’établissement fournit couches, repas, et s’il ne surfacture pas les parents au delà d’un ratio de 107%. Une telle revalorisation ne s’est d’ailleurs jamais vue ! Pour les autres ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Crèches : la nouvelle circulaire PSU doit inciter les gestionnaires à rendre un meilleur service aux parents

Votre e-mail ne sera pas publié

Nath

06/10/2016 09h33

Bonsoir,je suis assistante maternelle au sein d une crèche familiale,nous avons appris lors d une réunion que à partir du mois de décembre nous allons nous mémé sur notre temps personnel et par nos propres moyens devoir acheter les couches des enfants accueillis et nous serons indemnisées le mois suivant à hauteur de 70 centimes d euros par enfant et par jour de présence ce qui est loin de couvrir les frais puisque nous ne bénéficierons pas de prix groupés en tant que particulier.Est ce légal? Comment ça se passe dans les autres crèches familiales ? Merci

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement