Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

social

L’ANCV lance un dispositif dédié aux 18-25 ans

Publié le 30/04/2014 • Par Sophie Le Gall • dans : France

Après différentes expériences menées avec des conseils régionaux, l'Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) étoffe son service d'action sociale avec un dispositif conçu selon les attentes des 18-25 ans, soit la classe d’âge qui part le moins en vacances.

Un séjour de trois nuits à Paris, logés intra-muros, à la découverte des musées, quelques jours dans les Landes, en gîte, ou encore une semaine dans un camping à Palavas-Les-Flots… C’est quelques unes des offres proposées sur le site « Départ1825.com », ouvert depuis le lundi 28 avril 2014, sous le haut patronage du secrétariat d’Etat au tourisme. « Dans le cadre du contrat d’objectifs et de performance (COP 2013-2016) qui nous lie à l’Etat, l’ANCV, établissement public, a été chargé de développer une offre spécifique pour les 18-25 ans, dans un objectif de lutte contre la fracture touristique. Avec notre service d’action sociale, nous touchons des publics très fragilisés, environ 225 000 personnes en 2013 dont près de 100 000 jeunes, qui ont besoin d’un accompagnement au départ. Avec « Départ1825.com », nous souhaitons répondre aux besoins d’un public intermédiaire, qui a une certaine autonomie d’organisation, et, pour certains, qui dispose d’un petit budget vacances », explique Philippe Laval, directeur général de l’ANCV.

Coup de pouce financier – Le dispositif fonctionne comme un site de réservation de vacances, avec une aide pédagogique (conseils, fiches pratiques, bons plans…), une sélection de séjours à petits prix, les hébergeurs ayant été motivés à proposer des offres attractives, et, sur conditions de ressources, une aide financière qui peut aller jusqu’à 150 euros par séjour. « Nous visons tout particulièrement les jeunes à revenus modestes, les étudiants boursiers, les apprentis, les volontaires du service civique ou encore les jeunes en contrat emploi d’avenir ou contrat de génération. Pour la première année de fonctionnement, nous nous sommes fixés un objectif de 3 000 jeunes aidés. Chacun devant s’acquitter d’un minimum de 50 euros par séjour », précise Philippe Laval. Avec un taux de non partants de 45%(1), les 18-25 ans constituent la classe d’âge la plus exclue des vacances.

Retour d’expérience – Pour bâtir cette offre, l’ANCV a capitalisé sur des expériences menées en 2013 dans plusieurs régions touristiques, dont Rhône-Alpes, qui a lancé son propre programme d’aide au départ. « Nous savons maintenant que ce public souhaite une offre très diversifiée, axée sur des séjours courts et la possibilité de voyager dans les capitales européennes », explique son directeur.

Souhaitant que « Départ1825.com » connaisse le même succès que son dispositif dédié aux seniors – 52 000 personnes parties en 2013, dont de nombreux résidents en EHPAD -, l’ANCV compte désormais sur les réseaux associatifs étudiants, ses partenaires historiques de l’action sociale, comme Léo Lagrange, et sur les collectivités territoriale, en particulier les services Jeunesse, pour diffuser l’information auprès de leur public respectif. « Sur tous ceux, qui, comme nous, sont persuadés de l’effet positif des vacances. Un départ réussi contribue à l’autonomisation, à l’insertion progressive dans une vie d’adulte et à une ouverture sociale et culturelle », conclut Philippe Laval.

Notes

Note 01 Source : «Vacances 2010 : Les contraintes financières favorisent de nouveaux arbitrages », Credo, 2010 Retour au texte

1 Réagir à cet article

Sur le même sujet

  • « Lutter contre la fracture touristique », Claudie Buisson, décembre 2013.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’ANCV lance un dispositif dédié aux 18-25 ans

Votre e-mail ne sera pas publié

isabellecc

01/05/2014 09h41

les vacances des 18/25 ans une priorité ???? cet argent aurait peut être pu servir à les former pour qu’ils aient un emploi et avoir la fierté de pouvoir s’offrir eux mêmes des vacances. Mais c’est surement une grande souffrance de ne pas pouvoir partir en vacances pour les 18/25 ans !!!! c’est pour moi une forme d’assistanat mais pas d’aide pour ce public en difficulté

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement