Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Elections municipales 2014

En Isère, la Tour du Pin baisse les indemnités des élus pour embaucher un policier municipal

Publié le 28/04/2014 • Par Hervé Jouanneau • dans : Actu prévention sécurité, Régions

Les élus de La Tour du Pin, en Isère, ont décidé le 24 avril 2014 de baisser leurs indemnités de 30% pour financer l'embauche d'un policier municipal.

A la demande du nouveau maire (DVD), Fabien Rajon, les indemnités des élus de la Tour du Pin (Isère) vont baisser de 30% pour financer le poste d’un policier municipal. La délibération a été votée le 24 avril en conseil municipal et prend effet « immédiatement ».

Renforcer la sécurité locale – Les indemnités du maire vont même baisser de plus de 40%, passant de 2.048 euros à 1.100 euros net par mois, a précisé le maire.  « Il s’agit de montrer qu’en période de crise, les élus peuvent et doivent faire des efforts pour leurs concitoyens », a expliqué Fabien Rajon. « Avec nos indemnités, on concourt à renforcer la sécurité sur la ville », a-t-il ajouté.

Au total, l’enveloppe des indemnités des élus de la commune va baisser de 30% pour être ramenée à 77.000 euros par an. La commune devrait ainsi économiser quelque 200.000 euros sur les 6 ans de mandat.

L’économie réalisée va « quasiment financer l’embauche » d’un nouveau policier municipal, selon le maire. Le service de police municipale de la Tour du Pin qui compte aujourd’hui 3 policiers municipaux et 2 agents de surveillance de la voie publique verra donc ses effectifs augmenter d’un poste.

Répondre à « la défiance » des citoyens – « C’est important dans une période de défiance vis-à-vis des élus de montrer qu’on ne compte pas sur la politique pour vivre, qu’on a notre propre activité professionnelle », a ajouté Fabien Rajon, qui est par ailleurs avocat au barreau de Bourgoin-Jallieu.

La semaine précédente, le conseil municipal de Grenoble avait décidé de baisser de 25% les indemnités attribuées aux élus de la ville.

Le maire écologiste Eric Piolle a ainsi vu son indemnité ramenée de 5.512 euros à 4.219 euros par mois. Cette mesure doit économiser « près de 300.000 euros par an », selon la ville.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

En Isère, la Tour du Pin baisse les indemnités des élus pour embaucher un policier municipal

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement