Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Financements

FEDER/FSE : 15,1 milliards d’euros pour la France sur 2014-2020

Publié le 14/04/2014 • Par Madeleine Chopin • dans : A la une, Actualité Club finances, Europe

carte_fonds_ue_une
La Gazette
A quelques semaines des élections européennes du 25 mai 2014, la Commission européenne examine l’accord de partenariat français qui doit décliner pour chacun des fonds les priorités retenues par le pays au titre de la politique structurelle européenne pour 2014 / 2020. Une enveloppe de 26,8 milliards d’euros devrait être disponible dont 15,1 milliards au titre du FEDER et du FSE.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après plus deux ans de négociations, la feuille de route des fonds structurels européens pour la période 2014/2020 est prête. La Commission examine en ce moment l’accord de partenariat rédigé par la France qui décrit l’emploi des 26,8 milliards d’euros que l’Union européenne prévoit d’affecter au titre des politiques structurelles. La validation doit intervenir courant mai 2014.

L’enveloppe est en hausse par rapport aux négociations intervenues dans le courant de l’été 2013 : fin septembre, la France devait bénéficier de seulement 12 milliards d’euros pour l’ensemble des fonds structurels (1). Finalement, c’est 15,1 milliards d’euros au titre du FEDER et du FSE qui pourront être utilisés par les autorités françaises sur les onze objectifs définis par la Commission et voté par le Parlement européen.

Pour le FEADER et le FEAMP, les enveloppes nationales ne sont pas encore disponibles. Destiné à aider les pêcheurs à se conformer aux exigences de la nouvelle politique commune de la pêche, les règles d’intervention du FEAMP seront votées mercredi 16 avril par les parlementaires européens.
L’objectif du fond est d’aider les pêcheurs à respecter l’interdiction des rejets de poisson en mer, en investissant dans des engins de pêche plus sélectifs ainsi qu’à améliorer la sécurité et les conditions de travail des activités liées à la pêche.

Pas d’objectif privilégié – Dans son accord de partenariat, la France a choisi de ne pas privilégier spécifiquement un objectif défini par l’Union européenne, contrairement à d’autres pays. Ce sont donc les 11 objectifs qui seront simultanément financés.

Learn About Tableau

Toutes les régions ne seront pas éligibles aux fonds européens de la même manière selon qu’elles se situent dans la catégorie des régions en transitions, les plus développées ou les moins développées :

Ainsi par exemple, dans les régions en transition, la part des fonds structurels (FEDER-FSE) dans le cofinancement de projets pourra atteindre 60%, contre 50% dans les régions les plus développées. Dans les régions les moins développées, le taux de cofinancement pourra s’élever jusqu’85%.

Les régions ultra-périphériques bénéficient également d’une enveloppe spécifique afin de prendre en compte leur éloignement.

Les régions, autorités de gestion – Enfin, c’est dans le cadre d’une délégation aux régions qu’une partie fonds européens sera gérée. Jusqu’à présent, l’Etat était autorité de gestion des fonds européens (sauf en Alsace et pour les programmes de coopération territoriale européenne). A partir de 2014, les conseils régionaux deviennent autorités de gestion du FEDER, du FEADER et d’une partie du FSE.

Parmi les obligations nouvelles de la politique structurelle, figure un volet urbain important : 5% au moins de l’enveloppe FEDER doit être consacrée au développement urbain, 10% des programmes opérationnels du FEDER et du FSE fléchés sur les quartiers prioritaires de la nouvelle politique de la ville. Enfin, 10% du programme national FSE bénéficiera aux publics issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Les 11 objectifs des fonds européens

  1. Renforcer la recherche, le développement technologique et l’innovation ;
  2. Renforcer l’accessibilité, l’usage et la qualité des technologies de l’information et de la communication ;
  3. Renforcer la compétitivité des PME et le secteur agricole (pour le FEADER) et le secteur de la pêche et de l’aquaculture (pour le FEAMP) ;
  4. Soutenir la mutation vers une économie à faible teneur en carbone dans tous les secteurs ;
  5. Promouvoir l’adaptation au changement climatique, ainsi que la prévention et la gestion des risques ;
  6. Protéger l’environnement et promouvoir l’efficacité des ressources ;
  7. Promouvoir le transport durable et supprimer les goulets d’étranglement dans le réseau-clé d’infrastructures ;
  8. Promouvoir l’emploi et soutenir la mobilité du travail ;
  9. Promouvoir l’inclusion sociale et combattre la pauvreté ;
  10. Investir dans l’éducation, les compétences et la formation tout au long de la vie ;
  11. Renforcer la capacité institutionnelle et une administration publique efficace.

Notes

Note 01 Fonds européen de développement régional, Fonds social européen, Fonds de cohésion, Fonds européen agricole pour le développement rural et Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche Retour au texte

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

FEDER/FSE : 15,1 milliards d’euros pour la France sur 2014-2020

Votre e-mail ne sera pas publié

logatetu

17/04/2014 04h03

2 anecdotes du siècle dernier pour avoir du FEDER !
– 1 ) après avoir initié une nouvelle politique de signalisation directionnelle et touristique , d’un département , j’ai reçu l’ordre de constituer un dossier de demande de subvention , parce qu’il était évident que ça créerait des emplois !
j’ai essayé de m’y opposer , faute de pièces justificatives , mais le DGST , s’est moqué de moi en me demandant de mettre la signalisation de police et les marquages ……
– 2 ) je me suis retrouvé un soir , avec 2 collègues , le PCG et 2 vice – présidents ,
en Thiérarche belge , face à 60 sommités belge , avec des chopes de 0,4l de bière blanche et des saucisses grillées de 25 cm de long !
le but était de faire croire au FEDER , que nous avions un projet d’aménagement ,
franco – belge , ……

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement