Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité publique

A Orléans, la délégation municipale de lutte contre l’immigration clandestine fait polémique

Publié le 08/04/2014 • Par Aurélien Hélias • dans : Actu prévention sécurité • Source : Courrier des maires.fr

police controle identite
Flickr
Pour son troisième mandat consécutif, le maire (UMP) d'Orléans Serge Grouard innove de nouveau. Après avoir déjà créé un couvre-feu pour moins de 13 ans ou encore des arrêtés anti-prostitution et anti-mendicité, il a attribué une "délégation de lutte contre l'immigration clandestine" à un de ses conseillers municipaux. Cela suscite déjà des remous parmi la presse locale et l'opposition municipale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Réélu dès le premier tour des municipales à la tête de la ville d’Orléans avec plus de 53 % des voix, le maire Serge Grouard (UMP) réunissait le 30 mars le premier conseil municipal de son nouveau mandat. Une séance traditionnellement consacrée à l’élection formelle du maire par l’assemblée délibérante, à la fixation du nombre et à l’élection des adjoints, ainsi qu’à la répartition des délégations aux conseillers municipaux.

Et parmi ces derniers, François Lagarde – un énarque de 36 ans, magistrat étant passé par le Parlement européen et le ministère de l’Intérieur – a été proposé et élu conseiller municipal pour la lutte contre l’immigration clandestine. Une délégation pour le moins originale pour une commune, même si le maire l’avait annoncée dans son programme de campagne […]

Lire la suite, gratuitement, sur le site-partenaire du Courrier des Maires

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A Orléans, la délégation municipale de lutte contre l’immigration clandestine fait polémique

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement