Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politique

Gouvernement : mini-remaniement pour le pack « collectivités »

Publié le 02/04/2014 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

Pour le secteur local, les périmètres ministériels évoluent peu. Marylise Lebranchu (PS) conserve la réforme de l’Etat, la Décentralisation et la Fonction publique. Sylvia Pinel (PRG) remplace Cécile Duflot (EELV) au ministère du Logement et de l’Egalité des territoires.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Annoncée sur le départ ces dernières semaines, Marylise Lebranchu (PS) conserve in fine son ministère à l’issue du remaniement du 2 avril 2014. La titulaire du poste de la Réforme de l’Etat, de la Fonction publique et de la Décentralisation bénéficiera-t-elle du soutien d’un secrétaire d’Etat pour mener à bien son second projet de loi de modernisation de l’action publique territoriale ? La réponse interviendra après la déclaration de politique générale du nouveau Premier ministre, Manuel Valls. Le sort d’Anne-Marie Escoffier (PRG), ministre déléguée à la Décentralisation sous le gouvernement « Ayrault », en dépend.

Quid du Grand Paris ? – Le ministère de l’Egalité des Territoires et du Logement, laissé vacant par Cécile Duflot (EELV), échoit à Sylvia Pinel (PRG). Elle était, sous le gouvernement « Ayrault », en charge de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme. Agée de 36 ans, Sylvia Pinel a connu une ascension rapide dans le sillage de Jean-Michel Baylet. A l’origine chargée de mission auprès du président (PRG) du conseil général du Tarn-et-Garonne, elle a conquis la députation en 2007. Beaucoup la disaient sur la sellette ces dernières semaines. Mais la principale représentante des radicaux de gauche au Gouvernement a sans doute bénéficié des malheurs judiciaires de son mentor, mis en examen le 1er avril dans une affaire de « frais de bouche ».

Quelle sera, maintenant, son périmètre d’action ? Au contraire de Cécile Duflot, Sylvia Pinel n’aura pas dans son escarcelle le secteur de « la Ville » rattachée à Najat Vallaud-Belkacem. En sera-t-il de même pour le dossier explosif du Grand Paris ? Ce sera fonction du décret délimitant les attributions de la Tarn-et-Garonnaise.

Deux entrants au gouvernement, Royal et Rebsamen

Ségolène Royal, nommée ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, est une des deux nouvelles têtes du gouvernement de Manuel Valls avec François Rebsamen, ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social. Le gouvernement est composé de dix-sept membres dont M. Valls. Pierre Moscovici est évincé de Bercy, Arnaud Montebourg étant nommé ministre de l’Economie, du Numérique tout en conservant le portefeuille du Redressement productif. Bernard Cazeneuve passe du ministère du Budget au ministère de l’Intérieur où il remplace Manuel Valls. Michel Sapin devient ministre des Finances et des Comptes publics et cède à François Rebsamen le portefeuille de l’Emploi. Benoît Hamon hérite du ministère de l’Education. Il remplace Vincent Peillon, qui ne fait pas partie de la nouvelle équipe gouvernementale.

Huit ministres conservent leur portefeuille:

  1. Laurent Fabius aux Affaires Etrangères,
  2. Christiane Taubira à la Justice,
  3. Marisol Touraine aux Affaires sociales,
  4. Jean-Yves Le Drian à la Défense,
  5. Aurélie Filippetti à la Culture,
  6. Stéphane Le Foll à l’Agriculture,
  7. Marylise Lebranchu à la Décentralisation et à la Fonction Publique
  8. Najat Vallaud-Belkacem au ministère du Droit des femmes. Mme Vallaud-Belkacem, qui récupère les portefeuilles de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, cède en revanche la fonction de porte-parole du gouvernement à Stéphane Le Foll.

Sylvia Pinel, ministre déléguée chargée de l’Artisanat et du Commerce dans la précédente équipe, est promue ministre du Logement. Seule représentante du Parti radical de gauche au gouvernement, elle remplace Cécile Duflot (EELV), l’une des deux ministre EELV du gouvernement Ayrault, lesquels ont décidé de ne pas prendre part au gouvernement de Manuel Valls.

George-Pau Langevin devient ministre des Outre-mer en remplacement de Victorin Lurel, évincé, et quitte son poste de ministre déléguée à la Réussite éducative.

Ce gouvernement comprend dix-sept ministres, contre 21 pour la précédente équipe sans compter les ministres délégués. Des secrétaires d’Etat seront nommés la semaine prochaine, selon l’entourage de M. Valls.

Il s’agit d' »une équipe resserrée, strictement paritaire, alliant expérience et jeunesse. Une équipe de combat totalement investie dans le projet présidentiel au côté du Premier ministre », a-t-on commenté dans l’entourage présidentiel.

  • Premier ministre: Manuel Valls 
  • Ministre des Affaires étrangères et du Développement international: Laurent Fabius 
  • Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie: Ségolène Royal
  •  Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche: Benoît Hamon
  •  Ministre de la Justice, garde des Sceaux: Christiane Taubira
  •  Ministre des Finances et des Comptes publics: Michel Sapin
  •  Ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique: Arnaud Montebourg
  •  Ministre des Affaires sociales: Marisol Touraine
  •  Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social: François Rebsamen
  •   Ministre de la Défense: Jean-Yves Le Drian
  •  Ministre de l’Intérieur: Bernard Cazeneuve
  •  Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports: Najat Vallaud-Belkacem
  •  Ministre de la Décentralisation, de la Réforme de l’Etat et de la Fonction publique: Marylise Lebranchu
  •  Ministre de la Culture et de la Communication: Aurélie Filippetti
  •  Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du gouvernement: Stéphane Le Foll
  •  Ministre du Logement et de l’Egalité des territoires: Sylvia Pinel
  •  Ministre des Outre-mer: George-Pau Langevin

  

Quel ministère s’occupe des transports ?

La mer et les transports n’avaient toujours pas de ministère de rattachement mercredi 2 avril au soir, plusieurs heures après l’annonce de la composition du nouveau gouvernement. Ces deux secteurs n’apparaissent dans aucun intitulé des 16 ministères pourvus mercredi matin. Interrogés par l’AFP, les membres de l’ancien cabinet de Frédéric Cuvillier, qui administrait ces deux secteurs, renvoyaient à la publication prochaine des décrets d’attribution des ministères au Journal officiel.

Depuis 2007, le secteur des transports est rattaché au ministère de l’Ecologie. Le Premier ministre Manuel Valls avait d’ailleurs offert à EELV un grand ministère de l’Ecologie, de l’Energie et des Transports, mais les écologistes ont refusé mardi 1er avril de participer au nouveau gouvernement. Le ministère de l’Ecologie a été confié à Ségolène Royal, sans qu’il soit fait mention des transports dans le titre.

Or, l’un des dossiers sensible de ce secteur est celui de l’écotaxe, repoussée sine die après la révolte des Bonnets rouges bretons. A L’automne dernier, Ségolène Royal avait créé la polémique en jugeant « totalement absurde » l’application de l’écotaxe en Bretagne et en soutenant la fronde des opposants à cette taxe poids lourds.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Gouvernement : mini-remaniement pour le pack « collectivités »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement