Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

[Opinon] Culture

Faut-il choisir entre enseignement artistique spécialisé ou éducation artistique et culturelle ?

Publié le 02/04/2014 • Par Auteur associé • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, France, Opinions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Jean-Paul Alimi

Jean-Paul Alimi

Directeur adjoint du conservatoire national à rayonnement régional de Nice

Dans un univers économique morose, doublé d’une volonté politique affirmée d’ouvrir au plus grand nombre d’enfants les pratiques de la culture, l’enseignement artistique spécialisé et l’éducation artistique et culturelle deviennent des questions prioritaires largement débattues par l’état, dont les ministères de la culture et de l’éducation nationale, et les collectivités locales.

En fait, compte tenu des contraintes budgétaires auxquelles toute la sphère publique est confrontée, la problématique est clairement posée : les collectivités locales qui financent à hauteur des trois quarts de la dépense globale pour ces activités d’enseignement et d’éducation artistique, pourront-elles continuer à soutenir et /ou développer deux dimensions d’action culturelle éducative de service public ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite
2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Faut-il choisir entre enseignement artistique spécialisé ou éducation artistique et culturelle ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Albert

07/04/2014 11h49

l’enseignement artistique municipale, a une qualité, c’est qu’il est accessible à tous. les professeurs sont de qualité, les locaux adaptés.
l’art n’est pas à la « mode » dans l’enseignement général de la république, c’est un passage obligé et presque « oublié ».
les communes, par leurs actions pour développer les talents, apportent, à des couts accessibles, cette possibilité de traduire des émotions , de mettre en œuvre des compositions.
cette « disette » financière va renvoyer l’art dans le monde des experts. Si elles le peuvent , les communes doivent préserver la vision artistique et créative de ses citoyens.

Pariaud Pascal

08/04/2014 02h35

A l’ENM de Villeurbanne, où je travaille depuis 30 ans, de nombreuses esthétiques sont représentées (rock, MAO, danse( moderne,orientale, hop hop, baroque), théâtre, jazz, chanson, musiques traditionnelles ( Orientales, Africaines, Brésiliennes, Andes,), classique, baroque, électro-acoustique. C’est cette diversité qui accueille de nouveaux publics.
Les cours sont en grande partie axés sur le collectif ( cours collectifs, ateliers artistiques.) La FM est déclinée à travers ces ateliers et les enseignants travaillent en équipe. Les élèvent bénéficient des compétences de toute une équipe pédagogique.
On peut regretter que le désengagement de l’Etat se fasse sans expertise de ce qui se fait réellement dans certains établissements. Punition pour tout le monde sans expertise, je trouve cela très injuste, voire honteux de la part de l’Etat

Commenter
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement