Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections municipales 2014

Les associations d’élus vont, aussi, changer de tête

Publié le 01/04/2014 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : A la une, Dossiers d'actualité, France

LOGO ELECTIONS 2014
La Gazette
La défaite du PS aux élections municipales entraîne, par effet domino, des bouleversements dans les présidences des associations d'élus locaux. Des personnalités de droite devraient présider l’Assemblée des communautés de France, la Fédération des villes moyennes et peut-être même l’Association des maires des grandes villes de France. La gauche n’apparait en position de force qu’au sein de l’Association des petites villes de France.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après les municipales et le scrutin, d’ici fin avril, dans les assemblées communautaires, la vague bleue atteindra les associations d’élus. Le turn-over à la tête de ces groupements sera aussi accéléré par les défaites de certains dirigeants et le renouvellement générationnel.

Les critères purement politiques ne seront cependant pas toujours déterminants. Les équilibres territoriaux joueront tout leur rôle. Dans ces sphères, les personnalités rassembleuses sont souvent préférées aux représentants des partis. D’où un jeu de chaises musicales parfois complexe. Décryptage.

AMF : Jacques Pélissard (UMP) réserve sa réponse

La maison commune des maires et présidents d’intercommunalités demeure, plus que jamais, ancrée à droite. Son actuel président, Jacques Pélissard (UMP), a été réélu dans un fauteuil au premier tour à Lons-le-Saunier (Jura). Beaucoup, à l’AMF, le disaient sur le départ ces dernières semaines…
Interrogé par La Gazette, l’intéressé ne dément, ni ne confirme. « Cette question est en cours d’analyse. Je dois rencontrer très prochainement plusieurs membres du bureau de l’association. Je donnerai ma réponse en juin », indique simplement Jacques Pélissard.

L’UMP ne possède pas véritablement de plan « B ». Le parti souhaiterait donc que Jacques Pélissard, apprécié de ses collègues de gauche, reste en place.

En attendant, Philippe Laurent (UDI) est sur les rangs. « J’ai une crédibilité dans le camp adverse et je maîtrise le mode de fonctionnement », vante le président de la commission « Finances » de l’AMF. Son profil francilien n’apparaît pas forcément comme un atout au sein d’une association où les maires ruraux se taillent la part du lion.
Mais le maire de Sceaux (Hauts-de-Seine) bat la campagne depuis des mois. Il a sillonné de nombreuses assemblées départementales de maires, portant haut le drapeau des libertés communales.

ADCF : Charles-Eric Lemaignen (UMP) bien placé

La droite rafle la mise sur les terres de la plupart des adhérents de l’Assemblée des communautés de France (ADCF). Les socialistes Gérard Gouzes et Estelle Grellier, membres du bureau de l’association, sont battus.
L’actuel président délégué aux finances Charles-Eric Lemaignen (UMP) apparait en position de force. Il devrait succéder à la tête de l’ADCF à Daniel Delaveau (PS) qui ne se représentait pas.

Il constituera auparavant une liste transcourant pour le bureau exécutif, à l’occasion de l’université d’été e l’association fin juin. L’actuel président de la commission « Culture » pourrait à cette occasion prendre du galon. Olivier Bianchi (PS) a en effet été élu le 30 mars maire de Clermont-Ferrand.

AMRF : Vanik Berberian (MoDem) rempile

Réélu pour un cinquième mandat à Gargilesse-Dampierre, Vanik Berberian (MoDem) devrait aussi repartir pour un tour à la tête de l’Association des maires ruraux de France (AMRF). Au moment de constituer le bureau de ce groupement, les attaches partisanes n’auront guère d’influence. La gouvernance de l’AMRF pour le mandat 2014-2020 sera arrêtée avant l’été. Elle devrait être marquée, dixit Vanik Berberian, par une plus forte féminisation.

APVF : Olivier Dussopt (PS) sur la rampe de lancement

La gauche, qui représentait environ les deux tiers des adhérentes de l’Association des petites villes de France (APVF), perd du terrain. Elle reste cependant majoritaire.
Lors du prochain congrès d’Annonay (Ardèche) les 12 et 13 juin prochains, le président-fondateur Martin Malvy (PS) passera la main au maire de la localité, Olivier Dussopt (PS). Ce jeune député joue le rôle-clé, à l’Assemblée, de rapporteur (PS) des projets de loi de décentralisation.
Par ailleurs, le rééquilibrage gauche-droite entraînera, des évolutions dans la gouvernance de l’association.

Enfin, l’APVF s’interroge sur l’attitude qu’adopteront les maires FN ou soutenus par le FN. Parmi ses adhérentes, quatre villes, Beaucaire (Gard), Camarets-sur-Aigues (Vaucluse), Le Luc (Var) et Villers-Cotterêts (Aisne), ont basculé en faveur de l’extrême droite le 30 mars.

FVM : Caroline Cayeux (UMP) aux commandes ?

Près de 70 % des adhérentes de la Fédération des villes moyennes (FVM) sont désormais arrimées à droite. Les partis traditionnels UMP et UDI doivent cependant composer avec les « Divers droite ». Le nom du futur leader de la FVM sera connu le 19 juin. Le président Christian Pierret (PS), qui ne se représentait pas à Saint-Dié, restera d’ici-là en poste.

L’actuelle présidente déléguée, Caroline Cayeux (UMP), semble bien placée pour prendre la relève. Mais la sénatrice-maire de Beauvais n’a, pour l’heure, pas fait acte de candidature.

AMGVF : la solution « André Rossinot » (UDI)

Au sein de l’Association des maires des grandes villes de France (AMGVF), l’équilibre gauche-droite est presque parfait. Pour succéder à Michel Destot (PS), qui s’est retiré à Grenoble, le nom d’André Rossinot circule avec insistance. A la mairie de Nancy, André Rossinot a fini par laisser la place à son éternel dauphin, Laurent Hénart, élu le 30 mars. Mais il entend conserver dans un premier temps la présidence de la communauté urbaine.
Personnage blanchi sous le harnais, l’élu centriste apparait aux yeux de ses pairs comme l’homme idoine pour assurer la fusion annoncée entre l’AMGVF et l’ACUF.

ACUF : l’après « Michel Delebarre » (PS)

La gifle subie par Michel Delebarre (PS) à Dunkerque rebat les cartes à l’Association des communautés urbaines de France (ACUF). Le président hors-jeu, qui pourrait lui succéder avant la fusion annoncée avec l’AMGVF ?
Le rapport de force gauche-droite est, là encore, très serré et incertain. L’ancien président du groupement, Gérard Collomb (PS) ne semble par exemple pas assuré de garder les manettes de sa communauté urbaine.

Le changement de rapport de force au sein de l’association remettra-t-il en question la fusion avec les grandes villes ? A priori non, mais tout dépendra de la décision dans les toutes prochaines semaines des nouveaux hommes forts de l’ACUF et de l’AMGVF.

Cet article fait partie du Dossier

Municipales 2014 : l’effet domino pour les DGS, les agents, les collectivités, sur fond de rigueur

Sommaire du dossier

  1. La droite va entrer en force dans les métropoles
  2. La moitié des grandes intercommunalités changent de tête
  3. Les associations d’élus vont, aussi, changer de tête
  4. Alternance : les rudes lendemains des DGS
  5. Fonction publique : vers un mercato d’envergure où les places vont être chères
  6. Alternance : étranges ambiances dans les services
  7. Mairies « FN » : le syndicat des directeurs généraux sera « vigilant »
  8. Municipales 2014 : Le tour des régions les plus emblématiques
  9. Municipales 2014 : quels enseignements tirer du vote (et non-vote) des banlieues ?
  10. « La campagne des municipales est marquée par une forte dépolitisation »
  11. Comment les communes se préparent aux nouveaux modes de scrutin
  12. Election des délégués communautaires : « C’est loin d’être limpide »
  13. « L’intercommunalité éloigne les candidats de la politique partisane » – Jean Pierre Sueur, sénateur
  14. A Hénin-Beaumont, les fonctionnaires territoriaux sur le qui-vive
  15. A Forbach, les fonctionnaires territoriaux face à l’hypothèse Front national
  16. Municipales : ce que les maires FN veulent faire en matière de sécurité
  17. Quand les fonctionnaires territoriaux deviennent des cibles électorales
  18. Municipales : les DGS engagés, forcément engagés…
  19. « Minimiser les problèmes d’insécurité fait le jeu du Front national » – Bernard Alidières, géographe
  20. Femmes têtes de liste pour les élections municipales : carton rouge aux formations politiques
  21. Campagne municipale : combien ça coûte ?
  22. L’emploi s’impose dans la campagne électorale
  23. L’interco, passagère clandestine de la campagne des municipales 2014
  24. Municipales : les impôts locaux, un thème prisé des challengers
  25. Municipales : la sécurité, un thème de plus en plus consensuel
  26. Comment les candidats se positionnent vis-à-vis de la lutte contre l’homophobie
  27. Municipales : les réseaux sociaux à deux vitesses
  28. Récolement post-électoral : les 7 erreurs à ne pas commettre
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les associations d’élus vont, aussi, changer de tête

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement