Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Administration et services publics

Vaulx-en-Velin défend la politique de la ville et… une prison sur son territoire

Publié le 04/03/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Plusieurs élus de l’agglomération lyonnaise ont répondu au rapport de la Cour des comptes sur la politique de la ville. Parmi eux, Maurice Charrier, maire-conseiller général de Vaulx-en-Velin, a réaffirmé son attachement à la politique de la ville: « au début des années quatre-vingt-dix, j’ai critiqué cette démarche, car elle était certes réactive, mais aussi démagogique. Elle était inefficace car elle n’était pas inscrite dans la durée » a indiqué Maurice Charrier, « aujourd’hui, la donne a changé: la politique de la ville a pris en compte l’ensemble des problèmes dans leur complexité, a créé des territoires pertinents et a reconnu les quartiers dans le développement de la ville ». Selon lui, il y a deux enjeux majeurs pour l’avenir: la reconnaissance de la politique de la ville comme « un ministère de premier rang » et une refonte radicale de la DGS et de la DSU afin de mieux prendre en compte les villes qui en ont le plus besoin. En outre, le maire de Vaulx-en-Velin a confié que sa ville pourrait accueillir un établissement carcéral de 400 places dans le cadre du transfert des prisons de Lyon. Alors que les candidats ne se bousculent pas au portillon, Maurice Charrier inscrit sa position dans un contrat de développement global avec le Grand Lyon qui lui permettrait de bénéficier d’un certain nombre d’équipements, notamment en transports et en logement.
Claude Ferrero

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vaulx-en-Velin défend la politique de la ville et… une prison sur son territoire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement