mobilité

Bornes de recharge électrique : Vinci Park passe à la vitesse supérieure

Par • Club : Club Techni.Cités

50 % des parkings des grandes villes du leader français du stationnement seront équipées de bornes de recharge électrique d'ici la fin 2014. C'est l'objectif signifié lors de l'officialisation du partenariat entre Vinci Park et Sodetrel (filiale 100 % EDF) qui a eu lieu ce mardi 25 mars 2014 .

Malgré les incertitudes du modèle économique, Vinci Park a choisi de poursuivre et d’intensifier l’installation de bornes de recharges électrique dans ses parkings. « Depuis 2006 nous expérimentons le dispositif. Nous avons aujourd’hui décidé de densifier cette offre dans les grandes villes, plus propices à l’électrique, via un plan de développement séquentiel », explique Lydia Babaci-Victor, directrice du développement chez Vinci Park.

160 bornes d’ici fin 2014 – L’entreprise qui compte déjà 192 bornes de recharge électriques, réparties sur 68 parcs (dont près de la moitié en Ile-de-France), va accélérer significativement les installations. Déjà 26 bornes « nouvelles générations » de Sodetrel ont été déployées dans 6 parcs (Toulouse, Paris, Nancy, Saint Germain, Enghien, Toulon). Quinze sont en cours de déploiement à Cergy et 120 autres sont à l’étude dans le reste de la France.

D’ici la fin de l’année 2014, l’opérateur de stationnement espère avoir installé plus de 160 bornes. Ensuite il vise une vitesse de croisière de 150 bornes par an en 2015 et 2016 pour atteindre fin 2016, 350 parcs publics en ouvrage (souterrain) équipés en France.

Travailler en cohérence avec les collectivités – « Les installations se font en fonction des demandes des collectivités, en cohérence avec leur politique d’éco-mobilité. Par exemple des bornes Sodetrel ont été installées sur le parking, entièrement refait, de Toulouse Capitole en cohérence avec la politique de la ville », précise-t-on chez Vinci Park sans vouloir développer plus en détails les accords passés avec les collectivités.

Les nouvelles bornes délivrent une puissance maximale de 3 kW (bornes dites lentes) et sont chacune équipées de 2 types de prises (une traditionnelle et une autre compatible avec la future norme européenne) permettant de recharger l’ensemble des véhicules disponibles sur le marché.

Interopérabilité avec l’ensemble des bornes de Sodetrel – Les points de charge, sont accessibles via une carte équipée du système de gestion monétique KiWhi pass de la société GreenPark. Cette carte gratuite donne accès à l’ensemble de l’infrastructure de recharge de Vinci Park ainsi qu’à toutes celles réalisées par Sodetrel. « Par exemple à Nice ou Marseille où la filiale d’EDF a gagné des marchés », se félicite Lydia Babaci-Victor.

Entre 2,50 et 4 euros le plein – Le tarif de recharge, comprenant l’ensemble du service, est de 30 à 50 centimes d’euros de l’heure, hors stationnement. Ce qui revient entre 2,50 et 4 euros le plein. L’objectif de Vinci est d’offrir aux clients un service supplémentaire, permettant par exemple de recharger partiellement sa batterie pendant la durée de ses courses. La mise en place d’une borne revient à environ 2500/3000 euros. « Un service gratuit n’est pas possible », constate Lydia Babaci-Victor.

Du coté de la fédération nationale des métiers du stationnement (FNMS) même son de cloche. « Il n’est pas envisageable ni souhaitable de prévoir ce service gratuitement et encore moins d’y ajouter la gratuité du stationnement », souligne Edouard Lecomte, secrétaire général de la fédération nationale des métiers du stationnement (FNMS).

2500 bornes déjà installées dans les parkings en ouvrage – Selon ce dernier, si déjà 2500 bornes sont installées sur des parkings en ouvrage en France, les nouvelles réglementations – notamment en termes de sécurité – ont compliqué et augmenté significativement le prix de l’installation. Il ajoute : « Dans le contexte actuel, pour pouvoir envisager de nouvelles bornes, il faut revoir les modalités de la délégation de service public, ce qui est toujours très compliqué ».

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Tensions autour de l’eau à Vittel

    Le temps est aux débats… Une grande concertation sur l’eau se déroule actuellement dans les Vosges. C’est la première fois que la commission nationale du débat public (CNDP) est saisie dans le cadre de l’élaboration d’un schéma d’aménagement et de ...

  • Taxe carbone : l’Etat prêt à du donnant-donnant avec les collectivités

    Le ministre de la Transition écologique et solidaire a ouvert les discussions avec les associations d'élus sur l'affectation d'une part de la taxe carbone aux collectivités. En échange, il leur demanderait de s'engager sur des objectifs contractuels mais surtout ...

  • Métropoles, territoires ruraux : et si on se parlait ?

    Les territoires des villes et des champs peuvent développer des synergies pour partager leurs ressources et trouver ensemble des solutions à leurs problèmes. D'un côté, les collectivités urbaines semblent posséder plus de marges de manœuvre afin de réduire ...

  • Comment gérer les espaces naturels sensibles

    Les espaces naturels sensibles sont destinés à sauvegarder la qualité des sites, des paysages et des milieux naturels. Les objectifs assignés (préservation du patrimoine et de la biodiversité, éducation à l’environnement, etc.), les moyens financiers et ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP