Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Accès aux droits

Parier sur l’insertion des populations Roms grâce à l’accès aux droits

Publié le 23/04/2014 • Par Sophie Le Gall • dans : Actu experts prévention sécurité, France, Retour sur expérience prévention-sécurité

roms
Alain Bachellier (Flickr)
Comme pour les autres publics se trouvant dans une grande précarité, bien que s'y ajoute une forte stigmatisation pour leurs cas spécifiques, la situation des Roms interpelle les professionnels des collectivités. Certaines communes et départements où s’installent des campements illicites choisissent d’aller plus loin que la « mise à l’abri », qu’ils démantèlent ou non ces camps. Il est proposé aux familles volontaires d’intégrer des structures d’insertion, villages ou terrains, où peut s’engager, avec le concours d’associations, un parcours d’accès aux droits communs.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le constat est sévère : selon une enquête de la Commission européenne de mai 2013, seules une trentaine de communes françaises se sont engagées dans un travail d’insertion avec la population rom. Actuellement, entre 18 et 20 000 personnes vivent dans environ 400 campements informels (1), un chiffre stable par rapport à l’année précédente.

Tout en considérant que l’intégration de ces citoyens européens relève de la responsabilité partagée des Etats membres (qui comptent, au total, environ 6 millions de Roms), la Commission souligne que la France n’utilise pas les crédits européens alloués à cette mission.

Nouveau cadre – Comment expliquer cette situation ? Quel facteur ferait des Roms un public à part, et, par conséquent, rendrait leur inclusion sociale impossible, idée largement ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Références

Atouts

  • Le soutien des associations (nationales, locales), très réactives sur cette question.
  • La scolarisation des enfants, étape clé.
  • Le récent assouplissement des mesures d’entrée sur le marché du travail.

Limites

  • Le coût des dispositifs d’insertion et la difficulté à mobiliser les partenaires financiers.
  • La complexité à concilier travail social dans l’urgence et insertion au long cours.
1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Parier sur l’insertion des populations Roms grâce à l’accès aux droits

Votre e-mail ne sera pas publié

bichette

28/04/2014 02h40

Bonjour,

J’ai l’impression que le ciel va me tomber sur la tête, pourquoi tant d’efforts pour les Roms alors qu’en France on est pas capable de nourrir et loger ses pauvres la preuve les « Restaurants du coeur » existent toujours. Alors pitié messieurs mesdames les politiques s’il vous plait penser déjà à ceux qui souffrent depuis des années qui n’ont pas de logement et ne mangent pas à leur faim et pour lesquels vous ne faites toujours rien. Bougez vous mais pour ceux qui en valent la peine et qui même en travaillant quand ils ont la chance d’avoir un travail n’arrivent pas à joindre les deux bouts. Mais nous ne sommes pas dupent tout ce tapage pour l’intégration des Roms en période électorale ça fait bien, le reste du temps on ne vous entend pas, alors faites comme d’habitude « fermez la » .

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement