Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Normandie Métropole se donne deux ans pour réussir ou disparaître

Publié le 05/04/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Actuel Président du réseau de villes Normandie Métropole Rouen (Seine-Maritime, 106 512 habitants) – Caen (Calvados, 117 157 habitants) – Le Havre (Seine-Maritime, 195 854 habitants), et maire de la capitale haut-normande, Pierre Albertini y a annoncé le mardi 2 avril lors d’une rencontre avec ses deux alter-ego que l’avenir de l’association se jouera dans les deux ans qui viennent. Les trois élus ont en effet convenu des conditions d’une « relance du réseau, en sommeil depuis fin 2 000 », et adopté une méthode de travail s’appuyant sur l’échange d’informations et d’expériences sur de multiples thèmes. Il s’agit principalement de la valorisation du marché des cadres, des TIC, de la mise en commun de grands jumelages avec des métropoles continentales, d’une participation active au Normandy-Day, d’une collaboration plus étroite entre les différents CHU et entre les trois universités. Mais surtout, constatant le piétinement du réseau depuis sa création il y a une dizaine d’années Pierre Albertini analyse que « si d’ici deux ans, l’association n’obtient pas de résultat, il se révélera inutile d’entretenir le mythe d’une solidarité et il faudra tirer un trait. La relance actuelle est la dernière cartouche ».
Patrick Bottois

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Normandie Métropole se donne deux ans pour réussir ou disparaître

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement