Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Déchets ménagers : Paris tente la re-municipalisation

Publié le 05/04/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La ville de Paris met de l’ordre dans la collecte des déchets : à partir de début 2003, régie municipale et secteur privé cesseront de cohabiter au sein d’un même arrondissement, qui relèvera d’un acteur unique. Aujourd’hui, la ville n’assure directement la collecte des déchets ménagers que dans neuf arrondissements (Vè, VIè, VIIIè, IXè, XIIè, XIVè, XVIè, XVIIè et XXè), les onze autres étant confiés au privé. Dans l’ensemble de la capitale, ce sont aussi des entreprises privées qui s’occupent du vidage des 20 000 corbeilles placées sur la voie publique ainsi que de la collecte sélective (verre en apport volontaire et autres matériaux en porte-à-porte).
La rationalisation de ce schéma (1) doit aboutir à une répartition géographique entre secteurs public et privé sur un bloc complet de compétence : corbeilles de rue, déchets ménagers et produits valorisables ramassés en pied d’immeuble (2). Dans les arrondissements couverts par le privé, ces trois prestations seront exercées par un seul et même opérateur.
La régie concernera la moitié des arrondissements, puisque le service doit être re-municipalisé dans le XIXè au 1er janvier 2003, ce qui se traduira par une centaine d’embauches. La mairie dressera dans deux ans et demi le bilan de cette opération, qui pourrait alors être étendue.
Laurence Madoui
(1) Permise par l’arrivée à échéance, fin 2002, des marchés passés par la précédente municipalité.
(2) Seule la gestion des colonnes à verre sur la voie publique restera intégralement privée.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déchets ménagers : Paris tente la re-municipalisation

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement