Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Elections municipales 2014

La police municipale de Nîmes ne devait surveiller que les affiches du maire

Publié le 19/03/2014 • Par avec l'AFP Hervé Jouanneau • dans : Actu experts prévention sécurité, Régions

Une note interne diffusée le 19 mars 2014 sur les réseaux sociaux enjoint les policiers municipaux nîmois à ne surveiller que les affiches du maire. L'élu affirme découvrir cette note et demande une enquête tandis que les représentants syndicaux évoque "une grossière erreur d'interprétation".

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier (UMP), a affirmé le 19 mars 2014 avoir découvert dans la presse l’existence d’une note demandant au policiers municipaux de surveiller exclusivement ses affiches électorales.

Le maire demande une enquête – Dans son communiqué, l’élu affirme avoir « découvert par voie de presse l’existence » de cette note « transmise par un chef de service de la police municipale » et a demandé « l’ouverture d’une enquête ».

Cette note interne de la police municipale de Nîmes, diffusée sur les réseaux sociaux, demandait aux policiers de la ville de ne veiller que sur les affiches du sénateur-maire, candidat UMP à sa propre succession.

La note enjoint aux ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La police municipale de Nîmes ne devait surveiller que les affiches du maire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement