Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Intercommunalité

A quand Caen-sur-Mer ?

Publié le 16/04/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La communauté d’agglomération du Grand Caen (C.A.G.C., 18 communes, 198 486 habitants) devrait prochainement devenir celle de Caen-sur-Mer et regrouper 31 municipalités pour un total de 226 439 habitants. Après le récent arrêté du préfet de région définissant le périmètre de la future collectivité dont quatre communes se trouveront en front de mer, il reste aux représentants des différentes communes à souscrire ou non à ce dernier et à fixer lors d’une prochaine réunion l’échéance de ce projet aux avantages non négligeables, qui verrait le jour au 1er janvier 2 003 ou 2 004. Ainsi la dotation de l’Etat sera-t-elle augmentée de 1,5 millions d’euros (ME), qui s’ajouteront à l’actuelle (5,6 ME), mais surtout, la future entité permettra d’assurer un développement cohérent de la ville et du port caennais jusqu’aux rivages de la Manche distants d’une douzaine de kilomètres. « Elle offrira également un plus en terme d’image pour l’extérieur », estime Luc Duncombe le président de la C.A.G.C., « car aujourd’hui, peu de français ou d’étrangers situent aisément Caen. Avec la future appellation tout le monde saura au moins que nous nous situons en bord de mer. De plus cette notion de littoral est toujours attrayante et bénéfique pour le tourisme ».
Patrick Bottois

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A quand Caen-sur-Mer ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement