Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

HOPITAUX

« Il faut préserver l’encellulement individuel » – Entretien avec Patrick Peton

Publié le 16/10/2009 • Par Hélène Delmotte • dans : Dossier Santé Social

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Suite au vote le 13 octobre 2009 de la «grande» loi pénitentiaire, la Gazette Santé Social vous propose une interview du Dr Patrick Peton, chef de service de l’Unité hospitalière sécurisée interrégionale (UHSI) de Nancy, première à avoir ouvert ses portes en France en février 2004. L’UHSI était alors présentée comme un «exemple de la politique volontariste du ministère de la justice en faveur des détenus».

Le Dr Peton, chef de service de l’Unité hospitalière sécurisée interrégionale de Nancy, nous explique pourquoi il est important, d’un point de vue sanitaire, de préserver l’encellulement individuel. Députés et sénateurs avaient en effet rétabli à l’unanimité en commission mixte paritaire ce principe, instauré par les sénateurs en première lecture puis supprimé par l’Assemblée nationale à la demande de la garde des Sceaux. L’encellulement individuel reste donc la règle… même si un nouveau moratoire de cinq ans a été prévu permettant d’y déroger.

Quel sens donner à la peine ? Quelle prise en charge offrir aux détenus ? Que change l’article de loi interdisant que les femmes accouchent entravées ? Retrouvez ici notre interview exclusive et aussi les principales dispositions de la loi.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Il faut préserver l’encellulement individuel » – Entretien avec Patrick Peton

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement