Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

  • Accueil
  • Actualité
  • A la une
  • Apprentissage : « un sujet périphérique » pour l’Education nationale, dénonce un rapport interministériel

Formation

Apprentissage : « un sujet périphérique » pour l’Education nationale, dénonce un rapport interministériel

Publié le 18/03/2014 • Par Michèle Foin • dans : A la une, Actu Emploi, Actu expert Education et Vie scolaire, France, Toute l'actu RH

Formation_cours_adulte
Getty Images
Un rapport co-écrit par quatre inspections générales examine les freins non financiers au développement de l’apprentissage, un mode de formation qui souffre d’une image déplorable auprès des jeunes et des familles. Aux yeux des rapporteurs, l’Education nationale est le principal coupable. Il est donc urgent qu’à tous les échelons, elle revoit sa façon de promouvoir l’apprentissage.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis la fin des années 70, le taux de chômage des jeunes n’est jamais descendu en dessous de la barre des 15%. Aujourd’hui, il est près de deux fois plus important que celui de l’ensemble de la population. Les gouvernements successifs ont beaucoup misé sur l’apprentissage pour résorber cette situation, car pour les apprentis, l’insertion dans l’emploi est nettement plus rapide que pour leurs homologues issus de la voie scolaire (1)).

Le gouvernement vise d’ailleurs 500 000 apprentis en 2017, contre 430 000 aujourd’hui. Malgré ces atouts, l’apprentissage pour les diplômés de niveau IV et V, les plus touchés par le chômage, ne décolle toujours pas, contrairement aux diplômes supérieurs, pour lesquels l’apprentissage est en hausse de 10% entre 2010 et 2011.

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Apprentissage : « un sujet périphérique » pour l’Education nationale, dénonce un rapport interministériel

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement