Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Le département de la Gironde inaugure son nouveau navire transbordeur

Publié le 22/04/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le conseil général de la Gironde a inauguré, jeudi 18 avril, le nouveau bac chargé de faire la liaison entre la pointe de Grave, au nord du Médoc, et Royan (Charente-Maritime). Ce nouveau navire peut transporter 134 véhicules et 600 passagers par voyage (contre 250 passagers avec l’ancien transbordeur). Il est également plus rapide et permet 24 rotations quotidiennes. « La Gironde » a coûté 14,75 millions d’euros, financé exclusivement par le département de la Gironde, maître d’ouvrage. L’aménagement des quais de chaque côté de l’estuaire s’élève à 12,87 millions d’euros. Ce nouvel équipement était très attendu par les utilisateurs du bac mais aussi par les commerçants du Verdon et de Soulac, les deux communes les plus au nord du département : l’ancienne navette étant suspendue depuis début mars à cause de l’aménagement des appontements, les touristes étaient beaucoup moins nombreux à venir dans le Médoc. De plus, la mise en service de « La Gironde », initialement prévue le 29 mars, veille du week-end de Pâques, s’est faite le 20 avril. En cause : le retard du chantier naval basque, Zamakona, chargé de la construction du bateau. Et le conseil général s’est rendu compte que le transbordeur avait un tirant d’eau supérieur à celui établi dans le cahier des charges. Etant donné que cette complication n’entame pas la sécurité du service, « La Gironde » sera utilisée jusqu’à la fin de l’été. Il devrait retourner aux chantiers navals de Bilbao le 4 novembre pour une mise en conformité définitive. En attendant, le constructeur va devoir payer au département, 7000 euros par jour de pénalités de retard soit près de 100 000 euros.
Claudia Courtois

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

A l'heure du confinement, comment organiser le télétravail avec les agents du secteur public

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le département de la Gironde inaugure son nouveau navire transbordeur

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement