Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Europe

Valery Giscard d’Estaing veut regrouper les régions pour les renforcer

Publié le 23/05/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Loin des débats nationaux, mais en période électorale tout de même, Valery Giscard d’Estaing, président de la Convention sur l’avenir de l’Europe, propose, dans une interview accordée au Figaro le 23 mai, une ambitieuse redéfinition de l’organisation territoriale française. Au centre de cette nouvelle « étape de la décentralisation, condition sine qua non pour la réforme de l’Etat » : les régions françaises. « Dans la grande Europe, la taille des régions est donnée à la fois par la dimension des länder allemands et des autonomies espagnoles. Les uns et les autres ont des tailles et des moyens d’action très supérieurs aux régions françaises », analyse celui qui est aussi président de la région Auvergne. Pour répondre à cette concurrence à la fois institutionnelle et économique des autres régions européennes, les régions françaises doivent atteindre une taille critique que Valery Giscard d’Estaing évalue à « un seuil minimum de population de l’ordre de 2,5 à 3 millions d’habitants (…) ; un budget d’environ 800 millions d’euros pour vraiment faire une politique régionale ».
A l’heure actuelle, seule les régions Ile de France, Rhône-Alpes Provence Alpes Côte d’Azur et, « au point de vue de sa population, le Nord », répondraient à ces critères. Les autres devraient donc procéder à des regroupements, leur nombre passant ainsi de 22 à « 14 ou quinze ».
Plus grandes, elles seraient également plus puissantes, avec de nouveaux transferts de compétence : « toutes les infrastructures routières en dehors des autoroutes, les compétences éducatives jusqu’au niveau universitaire (…), le tourisme, le sport de haut niveau à vocation internationale ; pour ce qui est de la culture, le patrimoine à l’exception des grands monuments nationaux, et l’ensemble des compétences économiques, c’est-à-dire la relation avec les entreprises et toute la formation professionnelle ».
Plus puissantes, les régions ne deviendraient cependant pas le cœur de l’Europe, Valery Giscard d’Estaing se prononçant fermement contre une Europe des région, et pour une Europe des Etats : « La préservation de l’identité nationale (…) passe par le maintien des Etats-nations. L’Europe des régions, qui signifierait la destruction des Etats-nations, est une attitude qui risquerait de bloquer l’avenir du processus européen », conclut le président de la Convention pour l’avenir de l’Europe.
Romain Mazon

Prochain Webinaire

A l'heure du confinement, comment organiser le télétravail avec les agents du secteur public

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Valery Giscard d’Estaing veut regrouper les régions pour les renforcer

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement