logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/225334/d3e-une-etude-de-gisement-pour-rebondir/

DÉCHETS
D3E : une étude de gisement pour rebondir
Fabienne Nedey | A la une | actus experts technique | Publié le 14/03/2014 | Mis à jour le 17/03/2014

Face à la stagnation des performances de la collecte des déchets d'équipements électriques et électroniques (D3E) depuis 3 ans à 7 kg/an/hab (alors que les objectifs sont de 10 kg en 2016 et 14 kg en 2019), une étude de gisement Ademe-OCAD3E donne des éléments concrets pour réorienter les actions sur cette filière.

Sur les 20 kg de D3E dont les Français se débarrassent chaque année, l’étude établit qu’en dehors des 7 kg qui rejoignent les filières mises en place par les éco-organismes, 2 kg sont incinérés ou enfouis, près de 5 kg empruntent des voies de collecte en mélange de ferrailles, et plus de 6 kg relèvent de flux assez mal identifiés.

Lutter contre le pillage – Pour maximiser la collecte, plusieurs pistes se dégagent. Dans le détail, l’étude a ainsi confirmé “l’évaporation” de l’équivalent de 2,5 kg/an/hab du fait du vol ou détournement, en déchèteries, dans les zones de stockage du ...