Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité

AZF : Des salariés mis en examen

Publié le 13/06/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Moins d’une semaine après la remise aux autorités judiciaires d’un rapport privilégiant la piste accidentelle dans l’explosion de l’usine AZF, le 21 septembre 2001, onze salariés ont été placés en garde-à-vue pour être entendus par les inspecteurs de la police judiciaire. Ces gardes à vues, engagées dans le cadre de l’information judiciaire pour « homicides, blessures involontaires, destruction et détérioration de biens d’autrui par violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de sécurité ou de prudence imposée par la loi », interviennent alors que le champ d’investigation retenu n’est pas complètement terminé. À l’issue de l’interrogatoire, quatre des onze employés – chef d’atelier, adjoint au chef de la maintenance et deux employés d’entreprises sous-traitantes – ont été déférés au parquet. Cette première vague d’interrogatoire devait être suivie par celle d’une dizaine de cadres et de dirigeants. Pour le parquet, il s’agit d’une procédure visant à remonter la chaîne des responsabilités tout en précisant que le droit pénal impute des faits personnels aux personnes. Ce qui revient à dire que les erreurs matérielles sont imputables aux exécutants.
Adeline Descamps

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

AZF : Des salariés mis en examen

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement