Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • « L’évaluation de la prévention ne doit plus être perçue comme un contrôle » – Fatiha Benatsou, mission d’évaluation

Prévention de la délinquance

« L’évaluation de la prévention ne doit plus être perçue comme un contrôle » – Fatiha Benatsou, mission d’évaluation

Publié le 11/03/2014 • Par Pascal Weil • dans : France

Dans un entretien au club prévention sécurité, Fatiha Benatsou, préfète et nouvelle coordinatrice de la mission permanente d’évaluation de la prévention de la délinquance, lève le voile sur son programme de travail et la méthodologie sur laquelle elle entend s'appuyer pour mesurer l’impact des actions « en allant au plus proche des territoires et des personnes suivies ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Vous coordonnez la mission permanente d’évaluation de la politique de prévention de la délinquance depuis novembre 2013, quel regard portez-vous sur l’évaluation dans ce domaine ?

L’évaluation de cette politique publique est très attendue par les acteurs locaux autant que par le gouvernement. Elle est bien en dessous de ce qu’il est possible de faire, alors que les autres pays européens ont décomplexé ce sujet.

En France, elle est perçue encore comme un contrôle. Pourtant, c’est un outil d’aide à la décision majeur et nous ne pouvons plus rester sur cette perception. Elle doit permettre de mesurer l’impact et d’encourager les actions et les dispositifs qui ont des effets sur les publics bénéficiaires : jeunes exposés ou inscrits dans un parcours de délinquance, ceux en phase de décrochage scolaire, femmes victimes de violences, par exemple.

[La suite de cet article est réservée aux abonnés du Club prévention sécurité. Pour le tester, souscrivez à l’offre découverte et gratuite de 30 jours en cliquant sur la bannière ci-dessous]

 

 

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« L’évaluation de la prévention ne doit plus être perçue comme un contrôle » – Fatiha Benatsou, mission d’évaluation

Votre e-mail ne sera pas publié

columbo d(argenteuil

19/04/2014 04h31

Fatiha BENATSOU a toujours oeuvré dans l’intérêt général. Elle a fait ses preuves au Val d’Oise. Sa nouvelle fonction est bien méritée. C’est une vraie Républicaine.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement