Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Les archéologues territoriaux élisent leur représentant au conseil scientifique de l’INRAP

Culture

Les archéologues territoriaux élisent leur représentant au conseil scientifique de l’INRAP

Publié le 22/08/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Fin septembre, le nouvel Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP), créé en février dernier conformément à la loi du 17 janvier 2001, disposera d’un conseil scientifique. Cette instance comptera 18 membres, répartis en 4 collèges : « enseignement supérieur », « services régionaux de l’archéologie (DRAC) », « CNRS-recherche » et « collectivités ». Ce dernier ne comprendra qu’un seul siège.
Le poids des territoriaux s’annonce donc à la mesure de ce rapport numérique. Néanmoins, ils comptent sur leur futur représentant pour faire valoir leur conception territoriale de l’archéologie (respect de la continuité de la chaîne opératoire depuis la fouille jusqu’à la valorisation culturelle des découvertes et approche globale des territoires étudiés). « En tout état de cause, ce conseil sera un lieu de débat, où les archéologues pourront confronter des approches différentes, ce qui constitue une première », se félicite Bruno Dufay, président de l’Association nationale des archéologues territoriaux (ANACT).
Hélène Girard

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les archéologues territoriaux élisent leur représentant au conseil scientifique de l’INRAP

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement