Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Elections municipales 2014

Rythmes scolaires : ces candidats qui relancent la fronde

Publié le 06/03/2014 • Par Stéphanie Marseille • dans : A la une, Actu expert Education et Vie scolaire, France

LOGO ELECTIONS 2014
La Gazette
Dans le droit de fil des déclarations de Jean-François Copé fin février, des candidats de l'UMP aux élections municipales mettent en garde contre la hausse du forfait pour les activités périscolaires. Certains d’entre eux parlent de « taxe Peillon ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pendant qu’un communiqué de presse du ministère de l’Education vante « 92% des communes prêtes pour la rentrée », le leader de l’UMP cherchait, fin février, à ramener ladite réforme sous les feux de l’actualité.
Pour ce faire, Jean-François Copé a utilisé des propos de Gérard Collomb, maire PS de Lyon, rapportés par le Progrès. Dans un article, le maire sortant de Lyon évoquait en effet la possibilité de demander un forfait de 10 à 20 euros par enfant et par an, au titre des activités périscolaires induites par la réforme des rythmes.
Fustigeant une « taxe Peillon »,« qui se met progressivement en place dans toutes les communes de France », le maire de Meaux a donc appelé « tous les Français qui ne veulent pas payer les frais de cette réforme » à voter UMP.

Avec l’espoir d’obliger « François ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

15 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rythmes scolaires : ces candidats qui relancent la fronde

Votre e-mail ne sera pas publié

Roland

06/03/2014 01h38

Ce qui est « amusant » c’est que la grande organisatrice des Gilets Jaunes et gestionnaire de leur page FB est …une Professeur des Ecoles…proche de certains syndicats…de là à crier à la manipulation lorsque les gilets jaunes signent des communiqués communs avec le SNE (syndicat de droite) par exemple…Une Lapine n’y retrouverait ses poussins…
Bref

gilet jaune

07/03/2014 09h01

Roland
Bonjour,
la grande organisatrice des gilets jaunes est assistante maternelle et non enseignante.
Le mouvement des gilets jaunes n’est pas politisé et d’autres syndicats accompagnent nos mouvements comme le Sud.
Nous sommes des parents de tous bords et vous pouvez vous rendre sur notre site www.clrdrs.fr afin de compléter vos informations car visiblement elles sont erronées.
Cordialement.

caro

06/03/2014 04h46

entièrement ok avec Roland,
en plus le mouvement s’appelle Debout la France ! c’est pas le slogan de Dupontégnan ?? ça bien nauséabond comme slogan…

badioio

07/03/2014 09h21

Et à part dire du mal des gens qui sont contre cette réforme, pouvez-vous
nous dire en quoi elle est bonne?
Vous qui semblez soucieux de l’intégrité des personnes, êtes vous sûrs que celui qui l’impose cette réforme et les maires qui l’appliquent le font uniquement dans le but d’améliorer les conditions des enfants?
Non bien sûr.

Allez réveillez-vous. Préoccupez-vous du bien être des enfants.
http://clrdrs.fr/

Roland

07/03/2014 03h32

Démentez vous que le mouvement des GJ présenté comme un mouvement de Parents Indépendant est à des leaders qui pour partie sont des Enseignants ?
mélange de genre = manque de lisibilité = perte de crédibilité

Francis Daremo clrdrs AGJ 06

07/03/2014 07h40

Bonsoir je suis coordinateur national des Gilets Jaunes
Nous sommes 18, et avons il est vrai 2 enseignantes parmi nous, mais dire que l’organisatrice principale est enseignante, est une fausse information.
La personne qui est la présidente de l’association est assistante maternelle.
Bien à vous www.clrdrs.fr

tiatia

07/03/2014 09h04

DSL Roland vous vous trompez, avant d’affirmer des choses, faudrait il vérifier… L’organisatrice des GJ, n’est pas professeur des écoles, mais nounou… Et moi je suis sûre de ce que j’avance, je la connais !!! Alors au lieu d’inscrire de fausses informations, venez vous renseigner sur le pourquoi de notre mécontentement. Si nous sommes autant de personnes a voir le côté néfaste de cette réforme, c’est que nous avons de reels exemples. Taper sur Google et vous nous trouverez nombreux sur FB..

c83

07/03/2014 10h26

Roland : Ou avez vous vu que la « grande organisatrice » des gilets jaunes, à savoir leur présidente, est une professeur des écoles ? Et si c’était le cas, forcément en contact avec les syndicats, d’ou sortez vous que le SNE est un syndicat de droite ????? Le SNE, syndicat minoritaire est un syndicat apolitique réunissant des prof de tous bords (à la limite notamment de gauche) LOL Répondez nous, d’ou tenez vous ces informations ?

Roland

09/03/2014 01h09

mais TOUT LE MONDE sait que SNE est de Droite !!!

badioio

09/03/2014 06h51

Et quand bien même Roland, si la présidente de cette association était enseignante, en quoi cela la rendrait moins crédible?
Vous qui semblez bien renseignés, vous devez savoir que le ministre de l’éducation nationale que vous défendez faisait de la contre-facon quand il travaillait pour une compagnie ferroviaire. Pensez-vous que cela le rende plus crédible pour imposer un décret?
Avez-vous des enfants scolarisés qui vont subir cette réforme?

Je ne suis pas enseignant. Par contre je suis le papa de deux petites filles auxquelles quelqu un impose un changement qu’elles n’ont jamais réclamé et qui va engendrer une régression dans leur rythme hebdomadaire.
C’est pas parce que des enseignants (et j’espère une majorité) sont contre cette réforme qu’elle est bonne.
Si vous défendez l’intérêt des enfants alors rejoignez nous. Merci de votre aide.

Roland

10/03/2014 07h54

Mais TOUT LE MONDE sait que le SNE CSEN est un syndicat de droite (il en faut…) il n’y a qu’à lire leurs différentes prises de position, ne fait il pas partie en autre de la même fédération que la SNALC…entamer un débat en disant que SNE est apolitique, et n’est pas classé à droite par tous les acteurs de la communauté éducative….

badioio

10/03/2014 10h50

@roland: »TOUT LE MONDE sait que le SNE CSEN est un syndicat de droite »
Moi je savais pas. Et cela ne m’intéresse pas. Mais ce que je sais c’est que si ce que vous dîtes est vrai , cela ne rend pas la réforme Peillon bonne pour autant.
Les enfants n’en ont rien à faire de la droite/gauche. Par contre ils vont subir la tyrannie d’un décretteur buté.
Les associations sportives, culturelles. Les enseignants. Les parents d’enfants scolarisés voient bien que tout ceci est une immense régression. Et à regarder de plus près, remettre la semaine à 4,5 jours au prétexte que la france a un mauvais classement PISA est absurde: les élèves examinés viennent d’écoles où la semaine était déjà de 4,5 jours.
Resaisissez-vous il est encore temps de retirer démocratiquement le pouvoir de nuire à ce tyran de ministre. Il faudra sûrement les deux mains: la droite et la gauche.

caro

10/03/2014 04h03

hey « Debout La France » a disparu…
vous avez changé de slogan pour vos rassemblements ?
maintenant c’est « la France en Jaune »
pourquoi ce revirement ? c’est vrai ça passe mieux c’est ça…

badioio

10/03/2014 04h54

Et vous ? votre slogan pour regrouper les gens qui sont pour cette réforme que vous défendez, ca sera quoi? « Au pied, couché le chien » ? « La régression imposée par Peillon ça a du bon »?
Plus sérieusement, si j’ai bien lu l’acidité que vous déversez sur les personnes qui défendent l’intérêt des enfants, je n’ai toujours pas lu de votre part les arguments -tant attendus – pour convaincre de la valeur ajoutée de cette réforme. Choisissez bien vos arguments car la population concernée est vaste : enfants de toute la France, parents, enseignants, maires (de droites et de gauches) , associations, ATSEM, animateurs ,… Merci.

Roland

13/03/2014 10h36

Donc
C’est par le pur des hasard que l’on retrouve Mme Isabelle NIzard, porte parole nationale des Gilets Jaunes sur une liste UMP aux municipales de Paris 16ème co-listière de Claude Goasguen dont ont connait les prises de positions plutot…
non pas de politique !

Commenter
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement