Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Taverny : l’ouverture d’un centre d’accueil de mineurs clandestins reçoit le soutien du maire

Social

Taverny : l’ouverture d’un centre d’accueil de mineurs clandestins reçoit le soutien du maire

Publié le 06/09/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Un centre d’accueil de mineurs clandestins a ouvert ses portes le 4 septembre dernier à Taverny (Val-d’Oise, 26 000 hab.). Créé à l’initiative de la Croix-rouge française (CRF – sur mandat du Gouvernement), cette structure va permettre d’accueillir une trentaine d’enfants étrangers en situation irrégulière – inexpulsables – arrivant à l’aéroport de Roissy. Le lieu d’accueil se situe dans un château, situé en zone résidentielle sur le territoire de la commune de Taverny. Mis en vente par la société  » Nestlé « , il a été acheté par la CRF. Mécontents et inquiets de cette initiative, une association de riverains s’est créée pour protester contre les  » nuisances  » que pourraient engendrer cette structure. Le maire, Maurice Boscavert (PS), un moment réservé sur cette initiative, du fait de l’absence de concertation avec le Gouvernement et le préfet s’est rallié à ce projet.  » Nous avons fait de  » l’accompagnement démocratique  » afin de convaincre nos concitoyens du bien-fondé de cette initiative « , précise Denis Quinqueton, directeur de cabinet. Ainsi, de nombreuses réunions ont été tenues, notamment avec le président du tribunal pour enfants de Bobigny (compétent pour ordonner le placement des mineurs) et des responsables de la CRF, afin d’expliquer aux habitants de Taverny, la portée du projet. La CRF recherche d’autres lieux, si possible avec le même esprit d’ouverture de la part des maires, car le problème est de taille : chaque année entre 5 000 et 10 000 enfants étrangers, sans papier et sans ressources, transitent à l’aéroport de Roissy.
Karim Douedar.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Taverny : l’ouverture d’un centre d’accueil de mineurs clandestins reçoit le soutien du maire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement