Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Marseille devient tête de pont de la Banque mondiale pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord

Coopération décentralisée

Marseille devient tête de pont de la Banque mondiale pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord

Publié le 12/09/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pour la première fois de son histoire, la Banque mondiale choisit d’implanter une antenne décentralisée en étroite collaboration avec une ville. Il s’agit en l’occurrence de Marseille qui, en février dernier avait proposé à l’institution de Washington de s’installer à la Villa Valmer, une battisse de 2.500 m², propriété municipale libérée après la réorganisation et le transfert de services à la communauté urbaine. Sept mois plus tard, le projet a donc abouti. La Banque mondiale y installera d’ici un an une partie de ses services dédiés aux Pays du Moyen Orient et d’Afrique du Nord. Des formations à l’intention des cadres et experts de ces pays y seront également donnés, dont certaines en étroite collaboration avec la ville de Marseille sur des thèmes comme la gouvernance municipale, l’eau ou l’assainissement. L’opération qui reste modeste dans un premier temps – une dizaine de personnes seulement devrait travailler pour la Banque mondiale – est considérée comme très importante pour le positionnement de la ville dans les coopérations entre le Nord et le Sud de la Méditerranée.
Brigitte Challiol

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Marseille devient tête de pont de la Banque mondiale pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement