logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/223623/absenteisme-montpellier-conteste-sa-place-de-n1-au-classement-ifrap/

RESSOURCES HUMAINES
Absentéisme : Montpellier conteste sa place de n°1 au classement iFRAP
Sylvie Brouillet | A la une | A la Une RH | Actu expert santé social | France | Toute l'actu RH | Publié le 04/03/2014

La maire de Montpellier a écrit le 27 février 2014 à la Fondation iFRAP pour relever une « erreur méthodologique » et le mode de calcul « aléatoire » de son étude sur la gestion des 30 plus grandes villes de France, dans laquelle Montpellier décroche la pôle position de l’absentéisme. Le think tank de tendance libérale rétorque en regrettant le manque d’harmonisation du calcul de l’absentéisme.

Avec 39,16 jours d’absence en moyenne par agent et par an et un taux d’absentéisme de 17,48 % (toutes causes confondues), la ville de Montpellier arrive en tête du « palmarès de l’absentéisme » établi par la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques (iFRAP), think tank de tendance libérale.

Une première place que la ville de Montpellier conteste. La maire Hélène Mandroux a écrit le 27 février au président de la Fondation iFRAP pour relever une « importante erreur méthodologique » : le document-source (rapport sur l’état de la collectivité 2011) intègre les dimanches et jours fériés, alors que l’étude iFRAP calcule le taux d’absentéisme en utilisant le rapport jours d’absence sur nombre de jours travaillés. La ville de Montpellier refait le calcul : en ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN