Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Bibliothèques

Gratuité des prêts de documents : l’ABF veut rouvrir le débat.

Publié le 11/03/2014 • Par Hélène Girard • dans : Dossiers d'actualité

Les bibliothèques ont des pratiques tarifaires très variables d’une commune (ou d’un EPCI) à l’autre. Pour l’ABF, un seul choix devrait s’imposer : la gratuité.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Ici, on doit payer un abonnement pour le prêt de tous types de ressources documentaires (imprimés, phonogrammes, vidéogrammes) ; là, on ne paie que pour les CD et DVD ; ailleurs, la municipalité a opté pour le tout-gratuit. Autant de bibliothèques, autant de pratiques. Dans un article du Bulletin des bibliothèques de France (BBF), publié en 2012, Daniel Le Goff, directeur de la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges (Haute-Vienne), estime à 80% le pourcentage de bibliothèques territoriales dans lesquelles il faut payer pour emprunter. Une particularité française, au regard des pratiques des pays scandinaves et nord-américaines.
 
Les échelles de tarifaires sont aussi très disparates d’une commune à l’autre. Une hétérogénéité qui ne va pas sans poser de problèmes lorsque d’une mise en réseau de bibliothèques à la faveur d’un passage en intercommunalité…
 
Pour l’ABF,introduire les bibliothèques dans les débats des municipales est l’occasion d’interpeller les candidats sur le sujet. Même si, à première vue, parler de gratuité en période de raréfaction de l’argent public semble risqué.

Anne Verneuil, présidente de l’ABF, nous explique pourquoi.

 

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Gratuité des prêts de documents : l’ABF veut rouvrir le débat.

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement