Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances

Arles en appelle à la solidarité permanente des autres collectivités

Publié le 20/09/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les élus de la ville d’Arles ont finalement approuvé jeudi 19 septembre un budget primitif avec un déficit de fonctionnement de 5,34 millions d’euros (pour un budget global de 118,2 millions d’euros), à l’issue de six mois d’aller retour avec la Chambre régionale des comptes et la préfecture. « Nous ne pourrons équilibrer qu’avec l’aide de la Région et du département », précise le maire Hervé Schiavetti. Mais pas question d’une subvention ponctuelle. Il demande la signature de conventions financières avec les deux collectivités pour plusieurs années ce qu’il justifie par les contraintes particulières du territoire communal. Avec 75 000 hectares Ales est la commune la plus étendue de France, dont plus des trois quart du territoire sont protégés (Camargue, plaine de la Crau) ce qui limite l’installation de toute activité. « Nous finançons des équipements et des infrastructures équivalentes à celles d’une ville de 120 000 habitants alors que nous en comptons 52 000 et que nos ressources fiscales progressent d’à peine 1 à 2 % par an », remarque Marie-Thérèse Delaunay, directrice générale adjointe chargée des finances. Selon les projections des services de la ville, le déficit d’Arles sera compris entre 5 et 10 millions d’euros jusqu’en 2014 (date de l’extinction de la dette actuelle de 106,7 millions d’euros), avec un pic entre 2005 et 2010, quelles que soient les mesures prises (réduction des effectifs, rééchelonnement de la dette, limitation des investissements etc). Des discussions sont en cours avec le département et la région, qui financent déjà plusieurs dossiers dans la cité arlésienne, ainsi que le ministère.
Brigitte Challiol

Prochain Webinaire

Collectivités : comment aider les entreprises en cette période de crise

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Arles en appelle à la solidarité permanente des autres collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement