Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Les éboueurs de Nantes poursuivent leur grève

Publié le 23/09/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les déchets ménagers commencent à s’accumuler dans les rues de la ville de Nantes, au troisième jour de grève du service collecte (200 personnes) de la communauté urbaine. Réunis en assemblée générale lundi matin, 70 % des agents ont voté à bulletins secrets la poursuite du mouvement. Ils venaient de prendre connaissance des propositions faites par l’administration vendredi après-midi lors d’une rencontre avec les représentants de l’intersyndicale. Alors que le personnel réclame la création de seize postes statutaires, Bernard Bolzer, vice-président délégué de la communauté urbaine en charge du personnel, en offre dix, complétés par six postes auxiliaires. « Insuffisant », estime l’intersyndicale. « Année après année, il faut toujours faire plus avec moins de moyens. Notre revendication concerne tout autant l’amélioration des conditions de travail que la qualité du service public ». Entamée jeudi 19 septembre, la grève avait été interrompue ce week-end, permettant le ramassage des ordures auprès des professionnels de la restauration et sur les marchés. Désormais, tout mouvement est bloqué au dépôt des véhicules de la Morrhonière, au nord de la commune, menaçant également le fonctionnement du service nettoyage de la voirie.
Jacques Le Brigand

Prochain Webinaire

Collectivités : comment aider les entreprises en cette période de crise

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les éboueurs de Nantes poursuivent leur grève

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement