Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Opinion] Politique de la ville

Réformer le système de santé pour les banlieues

Publié le 03/03/2014 • Par Auteur associé • dans : Actu expert santé social, France, Opinions

La nouvelle géographie prioritaire de la politique de la ville affiche la prise en compte de la pauvreté des habitants et la volonté d’une moindre inégalité des territoires, l’écart allant de 1 à 45. La péréquation, les variables des dotations de l’Etat, les politiques locales des EPCI fléchées vers les territoires en souffrance sont des leviers précieux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Renaud Gauquelin

Renaud Gauquelin

Maire de Rilleux-La-Pape et président de l'association des maires ville et banlieue de France

Comment un bénéficiaire du RSA peut-il trouver un emploi, même précaire, sans suivi de médecine générale minimum ? 2 à 3 fois moins de généralistes par rapport à l’ensemble de l’Hexagone et 4 fois moins de spécialistes, tel est le constat alarmant en banlieue. Les médecins fuient les régions du Nord et de l’Est, les communes périphériques, les secteurs sinistrés (le besoin de soins d’un chômeur est 70 % supérieur à celui d’un actif). Dans nos banlieues, 1 jeune sur 3 et 1 habitant sur 4 n’a plus accès aux soins, souvent pour des raisons économiques (dépassements d’honoraires, franchises, aucun service public de santé…), mais aussi sociologiques : le soin n’est pas une priorité quand le chômage, l’emploi précaire, le mal-logement dominent la vie quotidienne, ou quand un décrochage social ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Réformer le système de santé pour les banlieues

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement