Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

A qui profite la péréquation ?

Péréquations et départements : quels bénéficiaires hormis la Seine-Saint-Denis ?

Publié le 25/03/2014 • Par Raphaël Richard • dans : A la une, Actualité Club finances, France

Appli-Rhone-une
D.R.
L'application interactive "A qui profite la péréquation ?" du Club Finances de la Gazette permet de découvrir qui sont les plus gros bénéficiaires et contributeurs du fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales en 2013. Et de mesurer l'efficacité de ce système entre strates de collectivités. Notre analyse, au niveau départemental.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La mise en place des péréquations horizontales (à chaque niveau : régions, départements, intercommunalités, les collectivités « riches » donnant aux collectivités « pauvres ») répond à un objectif sans doute louable, mais le dispositif est d’une rare complexité.
En outre, il est modifié chaque année en loi de finances.

Dès lors, comment mesurer son efficacité, et la justesse de ses effets correcteurs ? C’est ce à quoi s’est attelé le Club Finances, en concevant une application interactive qui permet d’en mesurer tous les effets, des régions aux intercos.
Grâce à notre application, il est ainsi possible de connaître, au niveau départemental, les principaux bénéficiaires des différents mécanismes.

En cumulant ce qui a été reçu par les collectivités, les 3 territoires qui ont reçu le plus en 2013 sont :

 

Or les résultats ne sont pas tout à fait les mêmes pour chaque fonds, le Nord se trouvant en première position en ce qui concerne les DMTO et la CVAE, mais la Saine-Saint-Denis arrivant largement en tête au cumul FPIC/FSRIF.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

L’ordre est encore différent si l’on raisonne en euro par habitant, avec la Seine-Saint-Denis, toujours devant, toutes péréquation confondues, mais devant la Creuse et la Lozère :

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

S’agissant des contributeurs, 3 départements d’Ile-de-France sont en tête :

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Poursuivez l’analyse en accédant à toutes les données et comparez les différents échelons de collectivités avec notre application interactive « A qui profite la péréquation ? » :

Cliquez sur l'image pour accéder à l'application

Cliquez sur l’image pour accéder à l’application

Cet article fait partie du Dossier

A qui profite la péréquation ? Découvrir l'application interactive

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Péréquations et départements : quels bénéficiaires hormis la Seine-Saint-Denis ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement