Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Villes

Vers un agenda européen des villes d’ici 2020 ?

Publié le 25/02/2014 • Par Agnès Thouvenot • dans : Europe

A l’occasion du forum des villes organisé par la Commission européenne, les 17 et 18 février 2014, José Manuel Barosso, président de la Commission européenne a appelé à la création d’un agenda européen pour les villes d’ici 2020. La création d’une plate-forme « réseau de développement des villes » a également été annoncée.

« Les villes ont un rôle à jouer pour remplir les objectifs que s’est fixée l’Union européenne en matière d’inclusion sociale, de croissance intelligente et durable ». C’est avec ces mots que José Manuel Barosso, président de la Commission européenne a ouvert le Forum pour les villes de demain à Bruxelles les 17 et 18 février 2014.

Alors que 2 européens sur 3 vivent dans une aire urbaine, et que l’Union européenne compte une structure polycentrique de villes petites, moyennes et grandes – 200 millions de personnes vivent dans des agglomérations de moins de 100 000 habitants – les politiques de l’Union européenne ne prennent pas suffisamment en compte cette dimension urbaine, a plaidé José Manuel Barosso.

« Aujourd’hui, entre 16 et 17 directions générales de la Commission travaillent sur des sujets ayant trait à la ville, mais sans forcément qu’il y ait une politique intégrée », a également insisté Johannes Hahn, Commissaire européen à la politique régionale en ouverture des travaux.
Dans un rapport préparatoire au forum, publié au mois de janvier, le Comité des régions souligne ainsi que seul 5% des enveloppes FEDER doivent être consacrés au développement urbain.

Participer au processus de décision – Pour remédier à cet état de fait, un agenda européen des villes devrait être élaboré, afin que les villes trouvent une place politique dans le débat européen.
« Les villes ne doivent pas être seulement le lieu des investissements, mais elles doivent participer aux processus de décision », a notamment souligné Charlina Vitcheva, directrice de la DG Regio à la Commission européenne. Un sujet dont devront se saisir les parlementaires européens après les élections du mois de mai.

A l’occasion du forum, plusieurs éléments de programmes opérationnels ont toutefois été d’ores et déjà précisés, avec comme enjeu de « mieux combiner une approche sectorielle à une approche territoriale », selon Charlina Vitcheva.
Une plate-forme associant des villes pionnières et la Commission européenne est ainsi actuellement en cours d’élaboration. « L’enjeu est de construire des politiques publiques de développement urbain durable. Si un minimum de 5% des fonds FEDER par Etat membres doivent être dédiés aux politiques urbaines, certains pays, comme la France, visent 10% », a repris Charlina Vitcheva.
La plate-forme, baptisée Nouveau Réseau de développement urbain (UDN) aura pour vocation de financer et d’accompagner des projets qui intègrent les dimensions économiques, sociales, environnementales, climatiques et démographiques.

Gérée par la Commission, la plate-forme serait un lieu de dialogue direct entre les villes et l’Union Européenne. Elle s’articulera avec un nouvel outil dédié aux actions urbaines innovantes qui permettra à la Commission d’identifier des projets novateurs qui pourraient être reproduits dans d’autres pays.

A cette heure, les villes membres du réseau de développement urbain ne sont pas encore choisies.

Vers un Urbact III – Par ailleurs, un nouveau programme Urbact 3 est en cours d’élaboration. Ce programme, dont la France sera l’autorité de gestion « bénéficiera par rapport au programme Urban 2 d’une augmentation de ses crédits de 40%, passant à 74 millions d’euros pour 2014 », a indiqué Raphael le Méhauté, secrétaire général du comité interministériel des villes et à ce titre coordinateur du programme.

Conformément à la stratégie Europe 2020, les projets éligibles devront concerner une de ces cinq priorités :

  1. le renforcement de la recherche,
  2. le soutien à la mutation vers une économie à faible teneur en carbone,
  3. la promotion d’un usage durable des ressources,
  4. l’inclusion sociale et la lutte contre la pauvreté
  5. et enfin, le développement de l’emploi.

Comme le programme Urban 2, l’objectif est d’améliorer la conception des politiques publiques urbaines durables au travers de séminaires d’échanges transnationaux, de visites d’élus et la capitalisation des bonnes pratiques.

Le programme opération d’Urban 3 devrait être transmis à la Commission européenne autour du 20 juin 2014, pour être approuvé par celle-ci dans le courant du dernier trimestre 2014. Le premier appel à projet devrait intervenir avant la fin du mois de février 2015.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vers un agenda européen des villes d’ici 2020 ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement