Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Un peu moins de pollution, beaucoup de morts en moins

Publié le 07/11/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Même une très faible réduction de la pollution atmosphérique exerce un effet bénéfique en termes de santé publique, selon les travaux du programme européen Apheis (Air Pollution and Health : a European Information System). Son évaluation d’impact sanitaire (EIS) indique ainsi que quelque 12 000 décès anticipés (11 855 exactement) pourraient être évités chaque année dans 19 villes européennes (représentant 32 millions d’habitants, soit 43 décès anticipés pour 100 000 hab), si la valeur limite de 20 microgrammes par mètre cube de PM10 (particules d’un diamètre inférieur à 10 micromètres ou fumées noires) était respectée. Ce plafond sera imposé par la Commission européenne à l’horizon 2010 pour une exposition à long terme. Même si cette exposition ne diminuait que de 5 µg/m3, 5 547 décès anticipés (soit 19 pour 100 000 hab) seraient épargnés.
Le programme Apheis est mené dans 26 villes européennes et coordonné par l’Institut de veille sanitaire de France et l’Institut municipal de santé publique de la ville de Barcelone.
Laurence Madoui

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un peu moins de pollution, beaucoup de morts en moins

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement