Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Deux communautés d’agglomération de départements différents lancent une ligne de transports publics inter-hopitaux

Transports

Deux communautés d’agglomération de départements différents lancent une ligne de transports publics inter-hopitaux

Publié le 19/11/2002 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les deux communautés d’agglomération, Seine-Eure (24 municipalités 57 067 habitants, Eure) et Elbeuf Boucles de Seine (10 communes, 57 000 habitants, Seine-Maritime) ont inauguré le 12 novembre une ligne de transports publics inédite baptisée « ligne H ». Celle-ci relie l’Hôpital de Louviers dans l’Eure à celui d’Elbeuf (Seine-Maritime) séparés d’une trentaine de kilomètres. « Il s’agit d’assurer aux patients et à leur famille une liaison régulière entre ces deux établissements hospitaliers, fusionnés en 1999 pour former un seul hôpital mais aux services et aux consultations répartis sur les deux sites, et de répondre ainsi à une demande de la population », ont commenté les responsables des transports des deux collectivités. Ceux-ci n’imaginent cependant pas que la ligne, dont le coût de fonctionnement devrait s’élever à environ 70 000 euros pour une année, puisse être un jour rentable. Même si elle est ouverte, avec ses arrêts entre les deux destinations, à toute clientèle, elle représente simplement à leurs yeux un « authentique service public ».
Patrick Bottois

Thèmes abordés

marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Deux communautés d’agglomération de départements différents lancent une ligne de transports publics inter-hopitaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement