Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Démographie médicale

Pacte Territoire- Santé : « les résultats sont là », déclare Marisol Touraine

Publié le 18/02/2014 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

La lutte contre les déserts médicaux commence à porter ses fruits selon la ministre des Affaires sociales et de la santé.

Un an après le lancement du « pacte territoire-santé », Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a dressé un premier bilan de la lutte contre les déserts médicaux, à l’occasion d’un déplacement à Chalon-sur-Saône le 10 février : « les résultats sont là », a-t-elle déclaré.

Trois grands objectifs avaient été fixés le 13 décembre 2012, déclinées en 12 engagements : changer la formation et faciliter l’installation des jeunes médecins, transformer les conditions d’exercice des professionnels de santé et investir dans les territoires isolés.

« Un an après, les chiffres parlent d’eux-mêmes, des médecins s’installent dans les territoires manquant de professionnels », a conclu la ministre en faisant un point d’étape sur le terrain :

  • 60% des étudiants ont suivi un stage de médecine générale (engagement n°1)
  • 591 étudiants ou internes ont opté pour le versement d’une bourse en signant un contrat d’engagement de service public (CESP) en contrepartie de l’engagement à s’installer dans un « désert médical ». Cela représente une augmentation de 65%. L’objectif est de 1500 à fin 2017 (engagement n°2). Le dispositif sera désormais élargi aux futurs chirurgiens-dentistes.
  • 180 « praticiens territoriaux de médecine générale » (PTMG) ont franchi le pas en 2013 (engagement n°3). 200 nouvelles installations sont prévues pour 2014
  • des maisons de santé maillent le territoire (engagement n°5 de travail en équipe) : entre 2012 et 2013, le nombre de maisons de santé a plus que doublé, passant de 174 à 370. En 2014, il y en aura plus de 600.

« L’accès aux soins urgents en moins de 30 minutes sera une réalité en 2014 pour un million de personnes en plus », s’est engagée Marisol Touraine grâce à l’évolution significative du nombre de médecins correspondants du Samu (engagement n°9) : ils sont passés de 150 en 2012, à 650 en 2014.

La Saône-et-Loire « soigne les médecins »

Le département de Saône-et-Loire compte seulement 88 médecins généralistes pour 100 000 habitants, contre 96 pour 100 000 en Bourgogne.

En dehors des mesures nationales de lutte contre les déserts médicaux, le conseil général a lancé un dispositif original baptisé installeunmedecin.com (« La Saône-et-Loire soigne les médecins »), destiné aux :

  • Etudiants en médecine, médecins et professionnels de santé : une cellule dédiée, le SIM 71 (Soutien aux installations médicales), propose un interlocuteur unique depuis la recherche d’un stage ou d’un lieu d’exercice jusqu’à l’installation, sans oublier l’aide à l’accueil des familles. Un chèque installation est accordé aux généralistes libéraux (50 % des dépenses liées à l’équipement du cabinet médical, plafonnés à 5 000 euros, sous condition d’un engagement d’exercer au moins 3 ans dans la commune).
  • Communes et intercommunalités : la aussi le SIM 71 propose un contact unique de la recherche de médecin jusqu’à la fonction d’ingénierie. Le département aide aussi au financement d’un cabinet de recrutement et propose des subventions d’investissement pour la création et la rénovation de cabinets médicaux et maisons de santé.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pacte Territoire- Santé : « les résultats sont là », déclare Marisol Touraine

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement