logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/221575/lancement-de-la-campagne-dinformation-et-dincitation-au-vote/

MUNICIPALES 2014
Lancement de la campagne d’information et d’incitation au vote
Brigitte Menguy | Actu juridique | France | Publié le 18/02/2014 | Mis à jour le 06/03/2014

Dans 5 semaines, les électeurs seront invités à élire leurs conseillers municipaux et communautaires. Les nouvelles règles électorales issues de la loi « Valls » du 17 mai 2013 étant pour la première fois appliquées, le Gouvernement a voulu anticiper les questions et lutter contre l’abstention en lançant dès aujourd’hui sa campagne d’information et d’incitation au vote.

« Il en est de la responsabilité gouvernementale d’informer les électeurs des modifications des règles électorales » a reconnu le Premier ministre lors de lancement officiel de la campagne d’information et d’incitation au vote pour le scrutin des 23 et 30 mars 2014. Il faut dire que c’est un véritable bouleversement juridique que vont connaître les électeurs qui vont élire pour la première fois, sur le même bulletin de vote leurs conseillers municipaux et communautaires. Et ce sont près de 8000 communes qui basculent  en scrutin paritaire de listes.

La campagne d’information se veut donc pédagogique et ciblée. Car le ministre de l’Intérieur a également rappelé l’importance de l’abstentionnisme chez les jeunes de moins de 35 ans. Des actions publicitaires sont entièrement consacrées à ces dernières notamment par la diffusion de messages ciblés d’incitation au vote sur les réseaux sociaux. Un hashtag #ouijevote a d’ailleurs été créé afin de fédérer une communauté de discussion autour du sujet. A cela s’ajoutent un espace web [1] et la diffusion en boucle sur les ondes de slogans tels que « Vous aimez liker ? Votez » ou encore « Voter, c’est tweeter en vrai ».

Kit dans les mairies et les préfectures

Enfin, un kit sera distribuée au sein des mairies et des préfectures afin que celles-ci prennent le relais dans l’information des électeurs mais aussi des candidats. « Ces derniers doivent désormais obligatoire déclarer leur candidature » précise le ministre de l’Intérieur. Un radical changement d’habitude pour les communes rurales qui étaient jusque-là habituées au panachage et au raturage des candidats.

L’autre kit du CNFPT pour organiser les élections
Le Centre national de la fonction publique (CNFPT) met à la disposition des collectivités territoriales un kit « élections 2014 » pour les accompagner dans l’organisation des bureaux et opérations de vote et dans l’accueil des nouveaux élus dans leur prise de fonctions. Ce kit s’adresse aux secrétaires de mairies et aux DGS et se décline en un kit « scrutin » présentant l’organisation du scrutin et en un kit « bien débuter le mandat » pour accompagner les nouveaux élus.