logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/22155/marins-pecheurs-et-conseil-general-de-vendee-creent-une-flotte-anti-maree-noire/

ENVIRONNEMENT
Marins pêcheurs et conseil général de Vendée créent une flotte anti-marée noire
La Rédaction | France | Publié le 09/12/2002

Alors qu’un huissier a entamé une procédure d’état des lieux des plages avant une éventuelle pollution par les hydrocarbures échappés du Prestige, les marins pêcheurs de Vendée, soutenus par le conseil général, viennent de constituer une flotte « anti-marée noire ». Décidée après le naufrage de l’Erika, sa création aura pris trois ans. Elle comprend 30 chalutiers qui opéreront par paire selon un dispositif inédit pour constituer un « blocus maritime préventif ». Les bateaux patrouilleurs disposeront d’un chalut spécialement mis au point pour le ramassage des nappes de mazout. Selon ses inventeurs, le système présente trois avantages par rapport à son homologue basque : des « enrouleurs alternatifs » laissent la possibilité de pêcher tout en ayant à bord des filets anti-marée noire, le ramassage qui s’effectue au-dessus de la mer permet d’accumuler 10 tonnes de pétrole par engin, les chaluts sont jetables grâce à l’utilisation de matériaux peu chers. Le conseil général prendra en charge financièrement le coût de l’opération (chaluts, armement des bateaux et salaires des marins pécheurs). Par ailleurs, Philippe de Villiers, le président du conseil général « n’écarte pas un recours en justice contre l’armateur et l’affréteur du Prestige » si le littoral vendéen devait être souillé.
Jacques Le Brigand