Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Opinion] Politiques publiques

Un enjeu central pour la qualité de vie de tous

Publié le 12/02/2014 • Par Romain Mazon • dans : France, Opinions

Catherine Cecchi

Catherine Cecchi

Vice-présidente de la Société française de santé publique, présidente de la SRSP du Languedoc-Roussillon, responsable « santé-territoires » de l’Institut régional du cancer de Montpellier

Nouveaux rythmes de vie, nouvelles organisations de travail, nouvelles gestions du temps nécessitent de repenser les transports, de mettre en place des façons individuelles et collectives de se déplacer, de réaménager l’espace, de réorganiser les environnements de vie, bref de reconsidérer, avec tous les acteurs, les politiques publiques en les mettant au service de l’« humain ».

Cette approche est celle que le baron Haussmann a réalisée. Il n’a pas seulement révolutionné l’urbanisme en introduisant un « urbanisme d’assainissement pour aérer et ventiler Paris ». Il a aussi mis en place une stratégie de santé publique en portant un autre regard sur la santé plaçant l’humain au cœur de ses environnements de vie et en appliquant avant la date, le concept de l’OMS « Health in all politics » ou « mettre la santé au cœur des politiques ».

Les soins ne sont pas la santé – Cette double nécessité se retrouve dans le champ des politiques publiques des mobilités, des déplacements et de l’aménagement de l’espace. En effet, si la santé, pour les professionnels, signifie « soins et prévention », pour le grand public, « non-maladie », pour l’OMS un « état complet de bien-être, sur le plan physique, psychique et social », actuellement, sa définition rajoute les notions de « qualité de vie, bonheur, bien-être, satisfaction de la vie ».

Mettre la santé dans toutes les politiques corrobore les recherches démontrant que le système de soins contribue pour seulement 15 % à l’état de santé des habitants. 85 % des facteurs qui contribuent à la santé ne dépendent pas des progrès thérapeutiques mais d’autres facteurs.

Pour les collectivités, la santé publique est un levier qui permet de développer des actions créatrices et productrices de santé. Par exemple, diminuer les stress des usagers c’est sécuriser les déplacements, les espaces publics, augmenter fiabilité et rapidité des transports, faciliter l’accès à des connexions…

Mode participatif – Réussir ne peut se faire sans volonté politique et doit s’appuyer sur un réel mode participatif avec les habitants, les professionnels et les patients, obligeant ainsi les décideurs à prendre en compte les besoins dans les environnements de vie.

Positionner la santé dans les politiques publiques, dès leur conceptualisation jusqu’à leur mise en place, est un enjeu central pour la qualité de vie de tous, paramètre indissociable d’une santé qui ne dépend pas que des soins.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un enjeu central pour la qualité de vie de tous

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement