Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Garde champêtre

La plus ancienne police de France souhaite conserver sa spécificité rurale

Publié le 05/02/2014 • Par Laure Martin • dans : Actu experts prévention sécurité, Portraits métiers prévention-sécurité

Les gardes champêtres, membres de la plus ancienne police de France, sont à l'aube d'une restructuration de leur métier qui pourrait être fusionné avec celui de policier municipal. Comment conserver la spécificité rurale de la fonction tout en permettant son évolution ? Comment préserver leur identité ?

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Ils sont environ 1 800 à faire partie de la plus ancienne police de France. Si, au XIVe siècle, leurs missions consistaient à surveiller les récoltes; aujourd’hui, les gardes champêtres assurent des fonctions beaucoup plus étendues, dont les directives proviennent du maire dans le cadre de l’exercice de ses pouvoirs de police rurale et municipale.

Le garde champêtre a plus de 150 domaines de compétences comme la police de la chasse ou de l’eau.

« Nous avons un tiers de compétences en plus par rapport à la police municipale, rapporte Sophie Priouzeau, garde champêtre principale à Saintes (500 agents env., 27 800 hab., Charente-Maritime). Nous faisons de la prévention, de la surveillance, assurons la tranquillité de la population, constatons par des procès-verbaux les ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Références

  • Cadre d'emplois

Garde champêtre.

  • Catégorie

Agents de catégorie C.

  • Formation requise

Après le concours, formation initiale d'application de trois mois (théorie, observation et pratique) qui conditionne la titularisation de l'agent.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Comment mettre le numérique au service de l'économie locale et renforcer l'attractivité des territoires ?

de Orange SAS

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La plus ancienne police de France souhaite conserver sa spécificité rurale

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement