Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Emploi

L’Ile-de-France se mobilise pour l’emploi

Publié le 07/05/2003 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

+ 13,3% de chômeurs et + 25% pour les moins de 25 ans. Face à cette dégradation de l’emploi en Ile-de-France, depuis un an, le conseil régional a présenté, le 6 mai, un « plan d’action pour l’emploi », doté de 52,6 millions d’euros. « Si l’emploi n’est pas directement de notre compétence, l’assemblée régionale ne peut rester les bras croisés », a expliqué Daniel Brunel, vice-président de la région, chargé du développement économique et de la formation professionnelle. Sur les 25 mesures du plan, une douzaine sont nouvelles et les autres renforcent le dispositif déjà en place. Elles de déclinent en trois axes : appui aux territoires et secteurs fragilisés, renforcement de l’attractivité du territoire et de la création d’emploi, sécurisation de l’emploi par la formation. Le premier (5,8 millions d’euros) vise à financer des études d’impact des plans sociaux et à soutenir les communes peu pourvues en entreprises. Le deuxième (25,2 millions d’euros) passe notamment par la création d’un fonds de capital-risque pour des investissements de 1 à 3 millions d’euros. Le dernier (21,6 millions d’euros) cible les populations les plus touchées par le chômage avec un effort particulier porté sur la pérennisation des emplois-jeunes.
Très critique, la droite francilienne a qualifié ce plan de « rideau de fumée ». UMP et UDF ont déposé une « question préalable » ayant entraîné l’annulation du débat, arguant que ce plan « ne comporte aucune disposition concrète susceptible d’agir sur l’emploi ». Regrettant cette décision, Jean-Paul Huchon, président PS de la région, a indiqué que « l’exécutif présentera l’ensemble de ces mesures en commission permanente ».
Philippe Pottiée-Sperry

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Ile-de-France se mobilise pour l’emploi

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement