Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Statistiques

Chiffres de la délinquance : ce qu’il faut retenir, ce dont il faut se méfier

Publié le 23/01/2014 • Par Hugo Soutra • dans : Actu experts prévention sécurité

courbeloupe
Michael Nivelet - Fotolia.com
L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a présenté le 23 janvier 2014 le bilan annuel des crimes et délits enregistrés par la police ou la gendarmerie. Rappelant les nombreux biais statistiques qui entourent ces "chiffres de la délinquance", ils ont mis en exergue la hausse des cambriolages et des vols sans violence, la diminution des vols à main armée visant les bijouteries ou encore des coups et blessures volontaires.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La délinquance a-t-elle augmenté en 2013 ? L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) ne sait pas ni ne souhaite répondre à cette question.

De leur propre aveu, le bilan annuel présenté jeudi 23 janvier à l’école militaire de Paris ne fait qu’éclairer certaines évolutions de la société. Partiellement.

Mesure très partielle – « Nous radotons beaucoup, notamment auprès des médias et des personnalités politiques, mais la délinquance enregistrée par les services de police et les unités de gendarmerie présente d’importantes limites » répète le président de l’ONDRP, Stéfan Lollivier, en guise d’introduction.

En raison de spécificités d’enregistrements (changements de logiciels, consignes opératoires, lieu de commission des faits non mesuré, Etat ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Chiffres de la délinquance : ce qu’il faut retenir, ce dont il faut se méfier

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement