Protection de l’environnement

Qui est désormais responsable du contrôle du respect de la réglementation de l’affichage publicitaire ?

Par • Club : Club Techni.Cités, Club Prévention-Sécurité

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement, par ses articles 36 à 50, réforme profondément le régime de la publicité, des enseignes et des préenseignes afin d’améliorer le cadre de vie et de lutter contre les nuisances visuelles. Le décret portant réglementation nationale de la publicité extérieure, des enseignes et des préenseignes a été publié le 31 janvier 2012.

La réforme comprend notamment une évolution majeure dans la répartition des compétences en matière de publicité, puisque désormais c’est l’existence d’un règlement local de publicité sur le territoire communal ou intercommunal qui détermine l’autorité compétente en matière de police de la publicité. Ainsi, seuls les préfets de département sont compétents lorsqu’il n’existe pas de réglementation locale et, lorsqu’il en existe une, seuls les maires sont compétents au nom de la commune.

Rationalisation des politiques publiques – Cette modification est issue de la volonté du législateur de clarifier et simplifier l’organisation des compétences en matière d’instruction et de police de la publicité. En effet, avant la réforme, les maires et les préfets de département étaient compétents simultanément, au nom de l’Etat, en matière de police de l’affichage.

Le partage de cette compétence, d’une part, était peu lisible, d’autre part, ne mettait ni l’Etat ni les maires en face de leurs responsabilités. Ainsi, cette simplification et clarification des procédures offre un meilleur service aux professionnels et aux citoyens, et répond à un besoin de rationalisation des politiques publiques. Les conséquences de cette nouvelle répartition des compétences sont effectivement importantes pour les services de l’Etat. Les préfets ont été informés des enjeux de la mise en œuvre de cette réforme et une circulaire d’application précisant l’impact sur l’organisation de leurs services sera prochainement publiée.

Règlement local de publicité – Par ailleurs, cette nouvelle répartition des compétences n’exclut pas pour les collectivités et les services de l’Etat d’engager ou de poursuivre une collaboration pour le contrôle de l’affichage publicitaire dans la limite des périmètres définis par la loi. Ainsi, les infractions peuvent être constatées par les services municipaux et le procès-verbal transmis au préfet afin qu’il poursuive la procédure.

Toutefois, c’est bien par l’adoption d’un règlement local de publicité, qui a minima peut reprendre les prescriptions nationales tout en prévoyant des règles plus restrictives sur certains espaces, que le maire pourra recouvrer une responsabilité communale sur l’affichage publicitaire et donc exercer son pouvoir de police.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP