Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Parlement

Entreprises publiques: le rapport Douste-Blazy ne fait pas l’unanimité

Publié le 15/07/2003 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La présentation, le 15 juillet, à l’Assemblée nationale, du rapport de la Commission sur la gestion des entreprises publiques, présidée par Philippe Douste-Blazy (UMP-Haute-Garonne) a provoqué un vif débat avec l’opposition. Ce texte dresse un réquisitoire très sévère des « dérives » intervenues dans la gestion de certains grands groupes d’Etat, notamment EDF et France Télécom. Il préconise un rapprochement avec le privé dans les pratiques, avec le fonctionnement des conseils d’administration, mais également dans les statuts, en recommandant de « généraliser le statut de société anonyme » (SA) à « toutes les sociétés opérant dans le champ concurrentiel ». Cette dénomination regroupe aujourd’hui un éventail très large allant de France Télécom et Air France aux sociétés d’autoroutes, en passant par EDF, GDF, la SNCF et la Poste, dans le cadre de la prochaine libéralisation européenne de leur marché. Le parti socialiste, par la voix de son président de groupe à l’Assemblée, Jean-Marc Ayrault, a accusé la droite de vouloir « privatiser les grandes entreprises publiques et porter atteinte aux services publics ».

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Entreprises publiques: le rapport Douste-Blazy ne fait pas l’unanimité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement