Aménagement du territoire

L’Etat relance le contournement autoroutier de Strasbourg

| Mis à jour le 20/01/2014
Par • Club : Club Techni.Cités

Le rapport réalisé par François Renvoisé et Jean Panhaleux, inspecteurs généraux du Conseil général de l'environnement et du développement durable, conclut le 29 octobre 2013 à la pertinence d’un contournement autoroutier de Strasbourg et au réaménagement de sa rocade actuelle (A 35).

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Présenté jeudi après-midi à la préfecture de région et en présence du président de la Région Alsace, du département du Bas-Rhin et du maire de Strasbourg, ce rapport était très attendu, depuis l’annonce par l’Etat en juin 2012 de l’abandon de la version précédente d’un projet connu sous le nom de grand contournement ouest de Strasbourg (GCO). Concédé à Vinci, ce tronçon de 24 km en rase campagne était évalué à 750 millions d’euros, l’opérateur n’ayant pas réussi à réunir les fonds.

Disposant d’une DUP valable jusqu’en 2018), ce projet ses opposants, qui contestent son utilité. L’enquête évaluait le report de circulation de la rocade de Strasbourg (163 000 véhicules/jour en moyenne, avec des pointes à 225 000 dont en moyenne 17 500 poids lourds), ne serait que marginal. Les verts en ont fait un cheval de bataille, ainsi que les élus des communes concernées, quasiment unanimes à dénoncer cette autoroute, toutes tendances politiques confondues.

Projet revu à la baisse – Les « pros GCO » se recrutent du côté du monde économique ainsi que le département et la région (UMP). Ils devraient être rassurés par la proposition des rapporteurs, qui envisagent un projet moins ambitieux restant toutefois autoroutier, avec le principe d’une concession au privé, une idée confirmée par le Préfet de région. Les chiffres de report de trafic estimés sont nettement plus enthousiastes que ceux de la DUP, avec 14 % du trafic global et 24 % du trafic poids lourds qui devrait éviter la rocade de Strasbourg.

Roland Ries (sénateur maire des Strasbourg, PS) a salué un projet « qui donne des bases solides, intéressantes, avec un coût nettement inférieur », tout en rappelant que la ville n’est pas décideur. Selon les experts, ce projet doit être corrélé au développement de transports en commun et au déclassement de l’A 35 dans la traversée de la Strasbourg, qui pourrait notamment permettre des voies réservées à différents modes de transports publics.

Les experts préconisent une séparation entre le trafic de transit et les circulations locales, solution déjà défendue par la CCI de Strasbourg dans un livre blanc de septembre 2012. Reste à savoir exactement comment organiser cette séparation.

Au gouvernement de trancher – Le président du CG 67 approuve largement les termes de ce rapport et salue « l’écoute et l’objectivité » de ses rédacteurs et espère que le gouvernement le classera en priorité absolue. Quant à Philippe Richert, il regrette le temps perdu et considère qu’il faudra travailler à des aménagements spécifiques aux abords de Strasbourg.

Ce rapport n’est qu’une étape dans le processus menant à une décision, qui appartiendra au gouvernement, qui pourrait aussi se laisser tenter par une version à deux voies de ce contournement.

Quant aux alliés verts de Roland Ries, ils annoncent leur opposition totale à ce projet, qui va peser lourdement dans la campagne municipale à venir. 

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Santé : quand les collectivités reprennent la main

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP