logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/21640/lactivite-touristique-fait-de-la-resistance-en-paca/

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
L’activité touristique fait de la résistance en PACA
Marion Kindermans | France | Publié le 01/08/2003

Malgré la morosité économique générale, les annulations des festivals et la vague d’incendie, l’activité touristique de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur semble contre toute attente résister mieux que prévu en ce début de saison estivale. Malgré une légère baisse de fréquentation de 2% enregistrée sur le mois de juillet, avec 51 millions de nuitées, Patrick Mennucci, président du Comité régional du tourisme PACA, assure que  » le mois d’août sera stable et comparable à 2001 et 2002, soit sur l’année environ 36 millions de touristes. Le président du CRT, qui qualifie la situation de « difficile mais pas despérée », souligne que « contrairement à 25 ans en arrière, l’été ne représente plus dans la région que 60% de la fréquentation annuelle et 54% des recettes, contre 85% auparavant ». Si « la zone de montagne affiche de bons résultats », ce dernier reconnaît « un recul de la fréquentation sur le littoral et dans l’arrière pays, auquel l’annulation des festivals n’est pas étrangère ». Outre les déficits annoncés dès le début par les directions des deux plus gros festivals annulés- 7 millions d’euros pour le festival d’art lyrique d’Aix et 2,5 millions d’euros pour celui d’Avignon -, l’impact sur la fréquentation touristique est loin d’être anodine. C’est l’industrie hôtelière qui a le plus pâti de ces annulations, avec un impact moins important pour Avignon qui conserve la clientèle du festival OFF. Sur le mois de juillet, selon le CRT, les hôtels des deux villes accusent « des baisses de remplissage de 5 à 25 points », soit une perte de CA mensuel estimée pour les deux entre « 1,3 million et 2 millions d’euros ».