Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Administration et services publics

Derniers arbitrages pour le contrat de plan de La Poste

Publié le 26/09/2003 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La Poste ne sait toujours pas où elle va. La présentation du projet de contrat de plan liant La Poste et l’Etat pour la période 2003-2007 a été retirée in extremis de l’ordre du jour du conseil d’administration de l’établissement qui se tenait jeudi 25 septembre. Un nouveau report pour ce contrat de plan qui devait initialement tracer les grandes orientations de La Poste en … 2001. Finalement; le contrat de plan serait présenté cette semaine devant la Commission supérieure du service public des postes et télécommunications présidée par le sénateur Pierre Hérisson (UMP). Le gouvernement opérerait en effet les derniers arbitrages portant sur l’ouverture de nouveaux services financiers permettant à l’établissement d’assumer ses missions de service public selon l’argumentation de son président, Jean-Paul Bailly. De leurs côtés, banquiers et assureurs interviennent depuis des mois auprès du gouvernement pour qu’il n’accorde pas ces ouvertures qui destabiliseraient le système bancaire. Un compromis sur ce point semble trouvé, avec la création d’un établissement de crédit distinct de La Poste, et auquel participerait d’autres établissements, qui ne sont pas encore désignés (la Caisse des dépôts pourrait en faire partie).
Un peu plus tôt, c’est le député Patrick Ollier (UMP), président de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale qui avait jeté le trouble en annonçant la fermeture de 900 bureaux de poste à terme. Une annonce aussitôt démentie par la ministre déléguée à l’Industrie, Nicole Fontaine. En réalité, il s’agirait d’une confusion avec des choix de fermeture opérés en Suisse…
A La Poste, on affirme en tout cas que la logique poursuivi n’est pas celle de fermer des bureaux, mais de faire évoluer le réseaux (17 000 points poste) avec de nouvelles solutions : agences postales communales (un millier aujourd’hui), Points poste, tenus par des commerçants – qui seraient rémunérés à hauteur de 130 euros par mois, plus des commissions, soit environ 3000 euros annuels estimés – , ou par des conventions partenariales avec la SNCF et EDF/GDF.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Derniers arbitrages pour le contrat de plan de La Poste

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement